On recrute chez Sales odyssey ! Les annonces ici

Audit technique : Comment améliorer son SEO technique ?

Un audit technique est une pratique essentielle pour évaluer l'état de santé de votre site internet. Il s'agit d'une analyse approfondie qui repose sur divers critères techniques et structurels, tels que l'indexation, la sécurité, le temps de chargement ou encore la structure des URL. En effectuant un tel audit, vous pourrez identifier les points à améliorer pour optimiser la visibilité et le positionnement de votre site. C'est une étape clé dans toute stratégie de référencement naturel, et c'est un des audits SEO à réaliser pour optimiser au mieux son site. Alors, comment réaliser cet audit technique ? Suivez dans cet article l'ensemble de nos prérequis et conseils pour parfaire votre audit technique SEO.

Auteur.e
Marine Leroy
Chef de projet Acquisition & Marketing digital

&

Contributeur.e
Aude Charton
Responsable de projet SEO & marketing
Publié le
10/1/24
Mis à jour le
27/2/2024
temps
minutes de lecture
audit technique seo référencement naturel

Audit technique SEO : de quoi parle-t-on ? 

Audit technique : Définition

L'audit technique, aussi appelé audit technique SEO, se définit comme un processus d'évaluation qui englobe tous les aspects techniques d'un site internet. Il se focalise sur l'optimisation du site pour les moteurs de recherche, et vous permet d'évaluer sa performance web globale.

Cet audit repose sur l'analyse de plusieurs critères techniques et structurels, notamment l'indexabilité, l'architecturel'expérience utilisateur, l'accessibilité, les balises et les microdonnées.

L'objectif de cet audit est de détecter les éventuelles failles techniques susceptibles de nuire au positionnement du site sur les moteurs de recherche. On dit qu'il faut respecter les règles prescrites et être aux normes. À l'issue de cette analyse, un plan d'actions est établi dans le but de corriger ces failles et améliorer la visibilité du site web.


Quels intérêts et enjeux à l’audit technique SEO de mon site internet ?

Plus en détail, l'audit technique SEO représente un levier stratégique pour toute personne souhaitant optimiser sa visibilité en ligne. Il offre plusieurs avantages majeurs :

  • Diagnostic précis : Il permet de repérer les problèmes techniques qui peuvent affecter le référencement et l'expérience utilisateur.
  • Stratégie SEO efficace : Il guide l'élaboration d'une stratégie d'optimisation personnalisée, en identifiant les opportunités d'amélioration.
  • Pérennité : En assurant une bonne santé technique du site, l'audit contribue à la longévité de votre présence en ligne.

Les enjeux sont également conséquents :

  • Performances web : Un site techniquement optimisé améliore la qualité du trafic, le taux de conversion et, in fine, le chiffre d'affaires.
  • Compétitivité : L'audit permet de se différencier dans un environnement digital de plus en plus concurrentiel.
  • Réputation : Un site bien structuré et performant renforce l'image de marque de l'entreprise.

Intérêts et enjeux à l'audit technique SEO



Audit technique global : quels sont les prérequis à identifier avant de commencer un audit ? 

Avant de commencer un audit technique, plusieurs prérequis doivent être identifiés pour assurer une analyse de qualité.

Il faut définir clairement vos objectifs, et plus précisément quel est votre problématique lié à cet audit ? Que cherchez-vous à accomplir ? Cela peut varier : de la perdition de traffic à améliorer à la résolution des erreurs d'indexation par exemple.

Enfin, il faut comprendre votre environnement technique, autrement, les périmètres de l'audit technique SEO. C'est donc faire attention à ne pas se perdre dans d'autres critères qui peuvent être liés à d'autres types d'audit tel que l'audit sémantique ou de popularité.

Audit technique SEO : 8 critères techniques à analyser

Critère n°1 - Sécurité du site

La sécurité du site est un critère primordial dans un audit technique SEO. Elle est directement liée à la confiance des utilisateurs et des moteurs de recherche.

Il est nécessaire que votre site utilise le protocole HTTPS. Celui-ci garantit une connexion sécurisée entre le serveur et l'utilisateur, protégeant ainsi contre les attaques malveillantes et le vol de données.

Également, pensez à :

  • Mettre à jour vos scripts et applications régulièrement
  • Assurer la propreté de votre nom de domaine et de votre adresse IP
  • Vérifier la validation de votre certificat SSL

Ces simples actions peuvent grandement améliorer la sécurité de votre site.


Critère n°2 - Vérification de l'indexation et de l'accessibilité du site web

L'indexation se réfère à la façon dont les moteurs de recherche découvrent et stockent les pages de votre site dans leur base de données. Il est donc essentiel de vérifier que toutes les pages de votre site soient correctement indexées.

L'accessibilité, quant à elle, concerne la facilité avec laquelle les utilisateurs et les moteurs de recherche peuvent accéder à votre site.

Pour débuter, on dit toujours qu'on lance un "crawl" de son site et qu'on s'aide du fichier robots txt pour explorer l'ensemble des URLs. L'outil Screaming Frog est ici très souvent recommandé pour son efficacité à recenser très clairement les différents liens de votre site.

  • Indexation : Pour cette partie, pensez à faire une analyse de vos fichiers logs. Cela permet de vérifier l'activité des moteurs de recherche sur votre site, pour comprendre comment ils l'explorent et l'indexent. De même, cela vous aidera à détecter les erreurs et problèmes d'indexations, ainsi que les pages non visitées. Veillez également à posséder un sitemap xml, qui indique la liste des contenus de votre site afin de voir si tous les contenus importants sont accessibles aux robots des moteurs de recherche.
  • Accessibilité : Vérifiez que votre site soit compatible avec les différentes plateformes (desktop, mobile) et les différents navigateurs. Assurez-vous également que votre site soit facilement navigable, avec une structure claire et des liens fonctionnels.


Critère n°3 - Temps de chargement et adaptabilité mobile

Temps de chargement du site

Le temps de chargement du site est un point important pour l'expérience utilisateur et le référencement. Un site qui met plus de 3 secondes à charger risque de perdre rapidement des visiteurs. Des outils tels que Google PageSpeed Insights ou Google Test My Site peuvent vous aider à évaluer et optimiser ce paramètre : Ils fournissent un rapport détaillé du temps de chargement de votre site et des recommandations pour améliorer la vitesse.

  • Assurez-vous que vos images soient optimisées pour réduire leur taille (les mettre en lazy load) et accélérer le temps de chargement.
  • Utilisez la mise en cache pour améliorer la vitesse de chargement des pages déjà visitées.
  • Minimisez le nombre de redirections sur votre site pour éviter les délais de chargement inutiles.

Ce critère est particulièrement important pour les utilisateurs mobiles qui peuvent avoir une connexion internet moins performante.

L'adaptabilité mobile

L'adaptabilité mobile, aussi connue sous le nom de responsive design, est devenue un critère déterminant pour le positionnement d'un site dans les résultats de recherche sur mobile. Un site responsive est un site qui adapte son affichage en fonction de la taille de l'écran de l'utilisateur.

  • Vérifiez l'adaptabilité de votre site en utilisant des outils comme Google Mobile-Friendly Test. Ce dernier indique si votre site est facilement utilisable sur un appareil mobile.
  • Assurez-vous que le contenu soit facilement lisible, que les boutons soient suffisamment grands pour être cliqués et que les utilisateurs n'aient pas besoin de zoomer ou de faire défiler horizontalement la page.
  • Vérifiez également que votre site ne contienne pas d'éléments inaccessibles sur mobile

Cette étape est importante car un site non adapté aux mobiles peut être pénalisé par Google et offrir une mauvaise expérience utilisateur. 


Critères n°4 - Architecture de pages et URL

La structure Hn

La structure Hn fait référence à l'organisation des balises de titre (H1, H2, H3, etc.) sur une page web. Ces balises aident les moteurs de recherche à comprendre l'ordre de priorité du contenu et la relation entre les différentes sections d'une page. Une utilisation correcte des balises Hn envoie un message positif car elle permet aux googlebots d'avoir une lecture limpide de votre site.

- Pour vérifier la structure Hn de votre site, vous pouvez utiliser des outils d'analyse de code source (inspecteur d'éléments de votre navigateur) ou faire appel à des outils d'audit SEO plus avancés comme "SEO META in 1 click" pour faciliter vos analyses (rapport détaillé).

- Il est également nécessaire de veiller au maillage interne de votre site. Faire des liens entre vos pages de façon clair et pertinente, facilite davantage la lecture des robots et indique un contenu sain.

Les URL

Une URL (Uniform Resource Locator) bien construite est un élément essentiel pour un bon référencement. Elle doit être claire, concise et significative, à la fois pour les utilisateurs et pour les moteurs de recherche.

  • Lisibilité : une bonne URL doit être facilement lisible et compréhensible par les internautes. Évitez les codes, chiffres ou lettres sans signification apparente.
  • Mots-clés : l'URL est un bon endroit pour inclure des mots-clés pertinents, qui renforcent la pertinence de votre page pour ces termes.
  • Longueur : plus une URL est longue et comporte des slugs, plus vous alourdissez la profondeur de vos pages et il est difficile pour Google de les atteindre. Essayez de garder vos URL aussi courtes et précises que possible.
  • Structure : une URL bien structurée indique clairement la hiérarchie de l'information sur la page. Utilisez des barres obliques (/) pour séparer les différentes parties de l'URL.
  • Consistance : essayez de garder un format d'URL cohérent sur l'ensemble de votre site.


Critères n°5 : Balise méta 

La balise méta (ou méta données) comprend principalement deux éléments : le meta title et la meta description.

  • Le meta title (ou balise title), est le titre de votre page qui s'affiche dans les résultats de recherche. Il doit être unique et contenir le mot-clé principal et ne pas dépasser 60 caractères.
  • La meta description, quant à elle, est un court résumé de votre page qui s'affiche sous le titre dans les résultats de recherche. Elle doit être pertinente, incitative et ne pas dépasser 150 caractères.

Ces balises permettent aux moteurs de recherche de comprendre le contenu de votre page et fournissent des informations pertinentes aux utilisateurs.


Critère n°6 - Duplication de contenu (duplicat content)

La duplication de contenu est un facteur qui peut affecter négativement le positionnement de votre site dans les moteurs de recherche.

La duplication de contenu survient lorsque des contenus identiques ou très similaires sont disponibles sur plusieurs URL différentes. Il est important de noter que la duplication peut être interne (sur le même site) ou externe (sur différents sites). Les deux sont pénalisables pour le SEO et doivent être traitées.

Pour détecter le contenu dupliqué, vous pouvez utiliser des outils spécialisés tel que Siteliner. Il va permettre d'inspecter votre site et de repérer les contenus en double.

Une fois le contenu dupliqué identifié, plusieurs solutions s'offrent à vous :

  • Supprimer le contenu dupliqué.
  • Utiliser la balise canonical pour indiquer aux moteurs de recherche quelle version du contenu ils doivent indexer.
  • Utiliser des redirections 301 pour rediriger les utilisateurs et les moteurs de recherche vers la version préférée du contenu.

Dans tous les cas, il est préférable de créer du contenu unique et de qualité dans le but d'améliorer votre SEO et d'offrir une meilleure expérience à vos utilisateurs.


Critère n°7 - Gestion des erreurs 404 et redirections

Erreurs 404 : de quoi parle-t-on et comment les gérer ?

Les erreurs 404 sont des messages d'erreur générés par un serveur web pour signaler qu'une page n'est pas disponible. Elles peuvent être dues à des liens brisés, à des pages supprimées ou à des erreurs de saisie d'URL par les utilisateurs.

Ces erreurs nuisent à l'expérience utilisateur mais peuvent également vous faire perdre des places dans les résultats de recherche (en indiquant des erreurs aux bots).

Pour gérer les erreurs 404, commencez par les identifier. Des outils comme Screaming Frog ou SEMrush peuvent vous aider à détecter les pages en erreur sur votre site. Vous pouvez ensuite soit les corriger en créant une page à l'URL en question, soit mettre en place des redirections vers des pages pertinentes.

Des pages d'erreur 404 personnalisées peuvent également améliorer l'expérience utilisateur en fournissant des informations utiles et en dirigeant les visiteurs vers d'autres parties de votre site.

Les redirections

Il existe plusieurs types de redirections qui peuvent être utilisées pour différentes raisons. Les plus courantes sont :

  • Redirection 301 : C'est une redirection permanente utilisée lorsque le contenu d'une page a été déplacé de façon définitive à une nouvelle URL. Elle est souvent utilisée lors de la refonte d'un site ou de la restructuration des URL.
  • Redirection 302 : Elle est utilisée pour indiquer un déplacement temporaire de la page. C'est une technique que nous ne conseillons pas, car elle peut causer de la confusion pour les moteurs de recherche.
  • Redirection dites "en chaîne" : Celles-ci sont totalement à proscrire et à surveiller. C'est une redirection vers une autre URL qui est elle-même une redirection. Cette pratique transmet aucune autorité au site et doit être corrigée.

Pour bien gérer les redirections, pensez à les planifier lors de la création ou de la refonte d'un site, et de les surveiller régulièrement pour détecter tout problème éventuel.


Critère n°8 - Données structurées et microdonnées, le guide

Microdonnées : définition

Les microdonnées sont des informations supplémentaires que vous pouvez ajouter à votre contenu web pour aider les moteurs de recherche à mieux comprendre et indexer votre contenu. Elles sont souvent utilisées pour fournir des informations détaillées sur des éléments spécifiques de votre page, comme des produits, la localisation de votre service, les FAQ, des recettes, etc.

Elles peuvent aussi aider à générer des extraits enrichis (ou "rich snippets") dans les résultats de recherche, améliorant ainsi la visibilité et le taux de clic de votre site.

Microdonnées, lesquelles choisir et dans quel but ?

Le choix des microdonnées à utiliser dépend principalement de la nature de votre contenu et de vos objectifs en matière de SEO. Il existe plusieurs types de microdonnées que vous pouvez intégrer à votre site, parmi lesquels :

  • Microdonnées de produit : Ces microdonnées fournissent des détails sur un produit, tels que son nom, son prix, sa disponibilité et sa description. Elles sont particulièrement utiles pour les sites d'e-commerce.
  • Microdonnées de localisation : Elles permettent de fournir des informations sur un lieu physique, comme une entreprise locale ou un événement. Elles peuvent inclure l'adresse, le numéro de téléphone, les heures d'ouverture, etc.
  • Microdonnées de FAQ : Ces microdonnées permettent d'afficher les questions fréquemment posées directement dans l'extrait des résultats de recherche, améliorant ainsi la visibilité de votre site.
  • Microdonnées de recettes : Si votre site propose des recettes, ces microdonnées peuvent aider à afficher des informations détaillées, comme le temps de préparation, les ingrédients et les instructions, directement dans les résultats de recherche.

D'autres microdonnées existent parmi celles indiquées ci-dessus.

Les 8 critères techniques SEO à analyser

Les outils principaux d’aide à l’audit technique


Pour mener à bien votre audit technique SEO, plusieurs outils se révèlent indispensables.

  • Google Search Console : Cet outil permet de surveiller et de résoudre les problèmes d'indexation de votre site. Il fournit également des données précieuses sur les performances de recherche de votre site.
  • Screaming Frog : C'est un outil de crawling qui analyse les différents éléments de votre site, tels que les URLs, le titre des pages, les balises méta, etc. Il est idéal pour repérer les erreurs 404, les problèmes de duplication de contenu ou les problèmes d'architecture du site.
  • SEMrush : Cet outil offre une gamme complète de fonctionnalités pour l'audit SEO, comme l'analyse de mots-clés, l'analyse de backlinks, l'audit de site, et bien d'autres.
  • Google PageSpeed Insights : Il évalue la vitesse de chargement de votre site sur les appareils mobiles et les ordinateurs de bureau, et propose des recommandations pour l'améliorer.
  • Google Analytics : Il est essentiel pour comprendre le comportement des utilisateurs sur votre site, il fournit des données sur le nombre de visiteurs, le temps passé sur le site, le taux de rebond, etc.
  • Ahrefs : C'est un outil complet qui permet d'analyser votre site et ceux de vos concurrents. Il offre une multitude de fonctionnalités, y compris l'analyse de backlinks, l'analyse de mots-clés, l'audit de site, et bien d'autres.


Chaque outil a ses propres avantages et il est souvent nécessaire d'en utiliser plusieurs pour obtenir une vue d'ensemble complète de la santé technique de votre site.

Outils d'aide à l'audit technique SEO

En résumé, l'audit technique SEO est une pratique indispensable pour toute entreprise ou personne souhaitant optimiser son référencement naturel. Il permet de faire un état des lieux du site, d'identifier les erreurs et faiblesses techniques, et de recenser à travers des recommandations précises, un ensemble d'actions pour corriger et améliorer sa performance et sa visibilité sur les moteurs de recherche. Il convient de noter que l'audit technique n'est qu'une composante de la l'audit SEO. D'autres aspects, tels que le contenu, la visibilité et l'expérience utilisateur, doivent également être pris en compte pour une optimisation SEO complète.

Vous êtes à la recherche d'expert pour réaliser votre audit technique SEO ? Contactez notre agence !

Comment faire un audit technique ?

Pourquoi faire un audit technique ?

Un audit technique SEO est une pratique nécessaire pour détecter et corriger les dysfonctionnements du site, améliorer l'expérience utilisateur (comme le temps de chargement et la navigation mobile) et optimiser la performance du site. Il évalue la santé du site et identifie des améliorations pour augmenter le trafic et la visibilité sur les moteurs de recherche.

Quelles différences entre audit technique et audit de visibilité ? 

L'audit technique SEO analyse les aspects techniques d'un site pour améliorer l'indexation et la performance, tandis que l'audit de visibilité évalue la présence et la performance sur les moteurs de recherche, en se concentrant sur le positionnement dans les SERP pour attirer du trafic qualifié.

Qui dans l'agence ou l'entreprise doit s'occuper de l'audit technique dans le but d'améliorer mon référencement ?

L'audit technique SEO, nécessitant une expertise en référencement naturel et une connaissance des critères de Google, est souvent effectué par un spécialiste SEO ou un responsable webmarketing, interne ou externe. Ce professionnel doit comprendre les aspects techniques et les enjeux SEO. Dans les grandes entreprises, un chef de projet SEO peut réaliser l'audit et coordonner les actions avec les équipes techniques et avec les rédacteurs et analystes.

L'avis de l'expert
Aude Charton
Responsable de projet SEO & marketing

Un audit technique SEO est primordial pour s'assurer que votre site soit bien optimisé, tant pour les moteurs de recherche que pour les utilisateurs. C'est une étape essentielle pour corriger les problèmes de fond de votre site, que la sémantique ne peut par exemple, pas résoudre.

Ces articles sont susceptibles de vous intéresser

On écrit chaque semaine de nouveaux contenus pour vous aider à atteindre vos objectifs marketing et commerciaux.