Découvrez l'outil d'audit marketing Sales Odyssey ! J'audite mon marketing

Maîtrisez l'art de la relance client : conseils pour une stratégie gagnante

Aujourd'hui, maîtriser l'art de la relance client est devenu une pierre angulaire pour enrichir et optimiser le processus de vente. Cette technique, bien au-delà d'une simple procédure de suivi, représente une opportunité stratégique pour les entreprises de renforcer leur relation avec les clients à chaque étape du cycle de vente. Cet article vous dévoile comment une stratégie de relance client, intelligemment intégrée au sein du processus de vente, peut non seulement soutenir la croissance de votre entreprise mais aussi transformer la manière dont les entreprises interagissent avec leur clientèle, forgeant ainsi des relations durables et bénéfiques.

Auteur.e
Gaëlle Boutaud
Co-fondatrice et Head of Sales

&

Contributeur.e
Nicolas Delignieres
Responsable stratégies d'acquisition & Co-fondateur
Publié le
29/2/24
Mis à jour le
29/2/2024
temps
minutes de lecture
Relance Client principale

Qu'est-ce que la relance client ?

Définition et objectifs de la relance client

La relance client est une action entreprise par une société pour reprendre contact avec un client. Elle peut avoir plusieurs objectifs : récupérer un paiement en retard, inciter à un nouvel achat ou renouveler un abonnement, par exemple. Quand elle est bien maîtrisée c'est aussi une étape cruciale dans le processus de vente pour savoir à quel moment il est opportun de prendre contact avec le prospect lors des différentes étapes.

Elle peut prendre diverses formes, du simple rappel de paiement à un message marketing plus élaboré. Le choix du canal de communication (email, téléphone, SMS, etc.) dépend du contexte et du profil du client.

Les objectifs de la relance client sont multiples :

  • Enrichir le processus de vente
  • Réduire les retards de paiement,
  • Prévenir les factures impayées,
  • Maintenir une bonne relation avec le client,
  • Stimuler les ventes en incitant les clients existants à effectuer un nouvel achat ou à renouveler leur engagement envers l’entreprise.

Quels sont les différents canaux de communication de la relance client ?

Les canaux de communication pour la relance client sont variés et doivent être choisis en fonction du profil du client et du contexte.

  • Le mail de relance est souvent privilégié pour sa simplicité et son côté non-intrusif. Il est particulièrement adapté pour envoyer des informations détaillées et permet au client de répondre à son rythme.
  • L'appel téléphonique est un canal plus direct et personnel, qui permet d'établir un contact humain. Avoir le client par téléphone est efficace pour les relances urgentes ou pour les clients qui nécessitent une attention particulière.
  • Les courriers postaux peuvent être utilisés pour des relances formelles, comme une mise en demeure ou un recouvrement de créance par exemple.
  • Les SMS et les messageries instantanées sont des canaux plus modernes, qui permettent une communication rapide et efficace.
  • Enfin, certaines entreprises optent pour des relances en personne, notamment dans le cadre de ventes B2B.

Dans la majorité des cas, il est recommandé d'adopter une approche multicanal, en utilisant différents canaux en fonction de l'étape de la relance et du profil du client.

Les bases à connaître pour une relance client réussie

La création de messages engageants

L'art de la création de messages engageants repose sur plusieurs éléments clés. Tout d'abord, l'objet du message doit immédiatement capter l'attention. Il doit être concis, clair et accrocheur. Ensuite, le contenu du message doit être pertinent et apporter une valeur ajoutée. Il peut s'agir d'informations, de conseils, d'offres spéciales, ou encore de rappels de paiement.

Pour être efficaces, les messages de relance (mails de relance, courrier, sms,...) doivent être opportuns et pertinents. Il faut donc trouver le juste équilibre entre la fréquence des messages et leur contenu pour éviter de saturer les clients.

Aussi, une bonne pratique est d'adopter un ton professionnel et courtois tout en restant personnel et authentique. Les messages trop formels ou impersonnels risquent de ne pas engager le client. À l’inverse, un message trop familier peut être perçu comme manquant de professionnalisme.

  • Veillez à bien structurer votre message : une introduction, un développement et une conclusion claire.
  • Utilisez des phrases courtes et simples pour faciliter la lecture.
  • N'oubliez pas d'inclure un appel à l'action clair et direct.

Enfin, pensez à utiliser dans vos messages le nom du client et mentionnez des interactions précédentes si possible. Un message personnalisé a plus de chances d'engager le client et de générer une réponse.

Le timing et la fréquence

La question du timing et de la fréquence est cruciale dans le travail de relance client. Il faut trouver la balance entre insistance productive et harcèlement contre-productif.

Le timing idéal pour la première relance dépend de plusieurs facteurs, comme le type de facture et les habitudes du client, si vous êtes en B2B ou en B2C, si c'est un prospect ou un client,...

Quant à la fréquence, elle doit être ajustée en fonction de la réactivité du client. Une fréquence trop élevée peut être perçue comme du harcèlement, tandis qu'une fréquence trop faible risque de ne pas inciter le client à communiquer avec vous.

Planifier le timing et la fréquence de vos relances vous permettra par exemple d'optimiser votre processus de relance client et d'améliorer votre gestion du recouvrement.

Dans tous les cas, n'oubliez jamais que chaque échange avec le client est unique et mérite une approche personnalisée.

La personnalisation et la segmentation

La personnalisation et la segmentation sont deux stratégies majeures pour optimiser la relance client. D'ailleurs, on vous conseille ici de vous replonger dans vos personas avant de vous lancer !

La personnalisation est un véritable enjeu et implique de cibler chaque client individuellement en adaptant le ton, le contenu et le timing de la relance en fonction de ses caractéristiques et comportements. Cela passe par une connaissance approfondie du client et de ses habitudes, généralement obtenues grâce à l'exploitation des données clients.

La segmentation à pour but quant à elle de diviser la base de clients en groupes homogènes en fonction de critères spécifiques, tels que le comportement d'achat, l'historique de paiement, la localisation géographique, etc. Chaque segment représente ainsi un sous-ensemble de clients ayant des caractéristiques communes, ce qui permet de leur adresser des relances plus ciblées et pertinentes.

Ces deux approches combinées permettent d'optimiser la relance client en proposant à chaque client ou segment de clients une relance sur-mesure, augmentant ainsi les chances d'obtenir une réponse positive.

Le suivi et l'analyse

Le suivi et l'analyse des actions de relance sont essentiels pour évaluer leur efficacité et ajuster votre scénario de relance en conséquence. L'analyse des données recueillies pendant et après chaque campagne de relance permet de repérer les tendances, d'identifier les points forts et les points faibles, et de prendre des décisions éclairées.

Parmi les indicateurs clés de performance (KPI) à suivre, on peut citer :

  • le taux d'ouverture des emails de relance par exemple,
  • le taux de réponse,
  • le taux de conversion (nombre de clients qui ont effectué un paiement suite à la relance),
  • le délai moyen de paiement suite à la relance.

L'utilisation d'un logiciel de suivi en temps réel peut faciliter cette tâche en fournissant un aperçu instantané de la performance des campagnes avec un tableau de bord efficace. Il est aussi important de réaliser des analyses périodiques pour évaluer l'efficacité des actions sur le long terme et repérer les éventuels problèmes.

En somme, une bonne gestion des données est primordiale pour optimiser les actions de relance et atteindre les objectifs fixés.

Maintenant que nous avons posé les bases essentielles pour une relance client réussie, il est temps de passer à l'étape suivante et d'approfondir notre compréhension du lien vital entre une relance client efficacement menée et le processus de vente de votre entreprise.

L'importance de la relance client dans le processus de vente

La relance client, souvent perçue comme une simple étape de suivi, joue en réalité un rôle fondamental à chaque phase du processus de vente. Elle permet non seulement de maintenir le contact avec le prospect ou le client mais aussi d'affiner et d'adapter la proposition commerciale à ses besoins spécifiques, augmentant ainsi les chances de conclusion de la vente. Voici comment la relance s'intègre et enrichit le processus de vente.

La relance client et les 3 étapes du processus de vente

La Qualification

La phase de qualification est cruciale pour déterminer si un prospect représente une opportunité commerciale viable. La relance, à ce stade, permet de recueillir des informations supplémentaires et de clarifier les besoins et les enjeux du prospect. Par une communication ciblée, l'entreprise peut affiner son approche et s'assurer que les solutions proposées sont parfaitement alignées avec les attentes du prospect, augmentant ainsi l'efficacité des étapes suivantes du processus de vente.

La Proposition de Valeur

Une fois le prospect qualifié, l'étape suivante consiste à lui présenter une proposition de valeur convaincante. La relance joue ici un rôle essentiel en permettant de renforcer cette proposition par la réponse à des objections supplémentaires ou la fourniture d'informations complémentaires. Elle aide le prospect à comprendre pleinement la valeur unique de l'offre et comment elle répond à ses besoins spécifiques, facilitant ainsi sa progression vers la décision d'achat.

Le Closing

Le closing est l'étape finale visant à conclure la vente. La relance est particulièrement importante lorsque le processus semble stagner ou lorsque le prospect hésite à prendre une décision. Une relance stratégique peut raviver l'intérêt du prospect, lever les dernières réticences et fournir le coup de pouce nécessaire pour finaliser la vente.

Adaptation de la relance et avantage concurrentiel dans les ventes B2B et B2C

La stratégie de relance ne suit pas une approche unique, surtout lorsqu'on compare les secteurs d'activité B2B et B2C. Ces deux domaines nécessitent des adaptations spécifiques, non seulement en raison de leurs cycles de vente distincts mais aussi pour tirer pleinement parti de la relance comme un avantage concurrentiel.

Adaptation aux contextes B2B et B2C

Dans le secteur B2B, où les décisions d'achat sont souvent le résultat de délibérations complexes impliquant de multiples décideurs, les relances doivent être stratégiquement planifiées et personnalisées pour chaque interlocuteur. Elles servent à maintenir l'intérêt et à nourrir la relation tout au long d'un cycle de vente généralement plus long. Par contre, en B2C, où les décisions sont prises plus rapidement, souvent sur une base émotionnelle ou impulsive, les relances doivent être directes, attrayantes et capables de capter immédiatement l'attention du consommateur.

La relance comme avantage concurrentiel

Indépendamment du secteur, une stratégie de relance efficace peut se transformer en un puissant levier de différenciation. Dans un marché saturé où les prospects sont constamment sollicités, une relance bien exécutée démontre non seulement une compréhension approfondie des besoins du client mais aussi un engagement à fournir une solution véritablement adaptée. Cela crée une expérience client positive, renforçant la confiance et la préférence pour l'entreprise, ce qui se traduit par un avantage concurrentiel significatif.

En combinant une approche personnalisée avec une compréhension des nuances entre les ventes B2B et B2C, les entreprises peuvent non seulement améliorer leur taux de conversion mais aussi établir une relation durable avec leurs clients. La capacité à s'adapter et à personnaliser les relances selon le contexte spécifique du client est donc non seulement une question de tactique de vente mais aussi un élément clé de la stratégie concurrentielle globale de l'entreprise.

Formation aux techniques de vente pour des relances efficaces

La formation approfondie des commerciaux sur les techniques de relance, combinée à l'adoption de méthodologies de vente reconnues telles que le SPIN Selling ou le MEDDIC, est cruciale pour une navigation efficace à travers le complexe processus de vente. Cette synergie ne se contente pas d'améliorer la compréhension du timing idéal et des méthodes de communication les plus impactantes, elle enrichit également de manière significative les échanges avec les prospects.

Intégrer une formation ciblée au sein de votre équipe commerciale est donc essentiel, car elle permet aux vendeurs d'adapter leurs relances de façon à répondre avec précision aux besoins et préoccupations spécifiques de chaque client, tout en sélectionnant le moment le plus propice pour intervenir. Cette personnalisation des interactions est la clé pour établir une connexion véritable et durable avec les prospects.

De même, l'implémentation de stratégies de relance structurées facilite l'identification et la résolution des besoins des prospects de manière plus efficace, assurant ainsi une avancée fluide dans le tunnel de vente et augmentant les probabilités de conclusion positive de la vente.

L'alliance stratégique entre une formation spécialisée en relance et l'application de techniques de vente éprouvées s'avère être un levier crucial pour le succès global du processus de vente. En équipant les commerciaux des outils et savoir-faire nécessaires pour interagir de manière engageante avec les prospects et clients, les entreprises ne se limitent pas à améliorer leurs taux de conversion; elles cultivent également la fidélité et la satisfaction de leur clientèle. Adopter cette approche met en lumière le rôle fondamental de la relance, non pas seulement comme une simple étape transactionnelle, mais comme un pilier stratégique indispensable à l'établissement et au maintien de relations commerciales pérennes et fructueuses.

À retenir pour une gestion de relance client réussie

Comment faire une bonne relance client ?

Pour une bonne relance client, personnalisez votre message selon le destinataire, soyez clair et concis sur l'objet de la relance, ne donnez que les informations utiles, adoptez un ton positif et professionnel, et terminez par un appel à l'action spécifique.

Comment relancer poliment par mail ?

Pour relancer poliment par mail, commencez avec une salutation personnalisée, exprimez clairement votre demande de manière respectueuse, mentionnez des détails spécifiques pour rappeler le contexte, et concluez avec un remerciement anticipé pour leur attention et réponse. Et n'oubliez pas de préciser que vous restez à leur disposition afin qu'il puisse échanger avec vous à tout moment s'ils le souhaitent.

Comment relancer un client pour un paiement ?

Pour relancer un client pour un retard paiement, rappelez-lui poliment le montant dû et la date d'échéance, proposez des solutions ou des arrangements en cas de difficultés financières, indiquez clairement les prochaines étapes attendues, et offrez différentes options de paiement pour faciliter le règlement et lui permettre d'être dans les meilleures dispositions possibles.

L'avis de l'expert
Nicolas Delignieres
Responsable stratégies d'acquisition & Co-fondateur

J'ai souvent noté que la relance client était une facette essentielle, mais souvent mal comprise, du processus de vente et de la gestion de la relation client. Elle ne se limite pas à une simple tactique de vente ou à une démarche post-vente; c'est plutôt une stratégie globale qui, lorsqu'elle est bien exécutée, peut transformer l'interaction avec les clients, favoriser la fidélisation et stimuler la croissance de l'entreprise ! Surtout, il ne faut pas en avoir peur car bien utilisée c'est un véritable atout.

Ces articles sont susceptibles de vous intéresser

On écrit chaque semaine de nouveaux contenus pour vous aider à atteindre vos objectifs marketing et commerciaux.