Comment rédiger un article de blog performant

Vous vous lancez dans une stratégie de contenu et vous vous demandez comment rédiger un article de blog ? Comment trouver les bons sujets et créer le meilleur contenu possible sur ces sujets ? Cela peut faire peur mais vous en êtes capable. Il suffit d’utiliser la bonne méthode :

Comment rédiger un article performant ?

Vous savez combien la création de contenu est importante pour les séduire. Mais, vous êtes dans le flou … Syndrome de la page blanche, manque de pertinence, approche maladroite, problèmes de structure…vous ne savez pas par où commencer.

Vous êtes au bon endroit ! L’objectif de cet article est de vous donner toutes les bases pour créer un bon contenu en procédant étape par étape de sa création à sa promotion.

Allez, c’est parti !

Créer une stratégie pertinente avant de rédiger un article

Créer du contenu pour créer du contenu, cela n’a aucun intérêt. Si vous voulez créer un contenu qui soit bon et qui fasse la différence, tout passe par une bonne stratégie. 

Vous devez être méthodique dans votre travail et procéder étape par étape : définir votre cible, trouver un sujet qui l’intéresse et le type de contenu le plus susceptible de correspondre à ses habitudes de consommation de contenu.

Travailler vos personas : La clé de voûte d’une bonne stratégie !

La première question à se poser est : à qui allez-vous adresser votre contenu ?

Dans cette première étape, vous allez définir votre cible, détailler son fonctionnement et ses aspirations en élaborant vos personas.

La définition de vos personas va vous permettre de mieux comprendre votre cible: Qui est-elle ? Quels sont ses besoins, ses préoccupations et ses points de douleurs … Dans notre cas de création de contenu, les personas vont nous permettre de faire émerger des idées de contenus précises et concevoir des contenus qui intéressent votre audience.

Si vous n’avez pas encore travaillé vos personas, ou si vous souhaitez approfondir le sujet je vous recommande de consulter notre guide : Tout ce dont vous avez besoin pour définir vos personas.

Pour être plus dans le concret prenons un exemple !

Cas pratique - Persona pour un consultant en formation commerciale

Vous êtes consultant en formation commerciale et vous venez de créer un blog pour votre entreprise. Vous souhaitez rédiger votre premier article.

  • À qui allez-vous adresser votre article ?
    Réponse : aux commerciaux, aux managers commerciaux et aux responsables de formation.

Vous choisissez d’écrire un article qui s’adresse plus spécifiquement à un commercial.

En faisant votre persona vous allez vous poser plusieurs questions dont la question suivante:

  • Quelles sont ses préoccupations ?

On peut rapidement commencer à répondre à cette question : 

  1. Atteindre ses objectifs de vente 
  2. Générer de nouveaux leads
  3. Mieux convertir ses opportunités
  4. Prendre la place de son manager (c’est le jeu ma pauvre lucette)
  • Maintenant, quelles idées de contenu peuvent émerger ?

Comment atteindre ses objectifs  ?
Comment augmenter son taux de conversion ?
Comment prospecter efficacement ?
Comment trouver de nouveaux leads ?
Comment gravir les échelons dans la vente ?

Vous n’avez pas besoin d’être créatif pour trouver un sujet de contenu. Vous devez vous intéresser à votre cible et partir de ses problématiques. Les idées de contenu émergeront d’elles-mêmes.

Approfondir le sujet et trouver les bons mots clés pour votre article

Dans cette étape, vous devez effectuer des recherches pour trouver des variantes à votre sujet. L’intérêt est de trouver les requêtes effectuées par votre personas (votre cible) sur les moteurs de recherche pour traiter votre sujet avec plus de précision.

Pour ce faire, vous allez utiliser :

Answer The Public : cet outil vous informe de toutes les requêtes effectuées par les internautes sous différentes formes en fonction du mot clé que vous y insérez.

Ubersuggest : cet outil vous donne tous les mots clés et les groupes de mots liés à votre sujet et fréquemment tapés dans les barres de recherche.

Les suggestions de Google : elles fournissent toutes les recherches associées à votre recherche initiale grâce à l’autocomplétion de la requête.

Cas pratique :

Vous êtes consultant en formation commerciale, et vous souhaitez écrire un article pour les commerciaux. Reprenons les idées de contenus qui ont émergé pour votre article. Vous choisissez de leur dédier un article sur : Comment améliorer sa prospection ?

Answer The Public vous donne les requêtes suivantes sur la prospection.

En observant attentivement cette capture d’écran (qui ne représente qu’une partie des résultats de l’outil) les internautes ont effectué des recherches bien précises sur le sujet de la prospection et non générales.

Générer des requêtes sur la prospection

Ubersuggest liste toutes les idées de mots-clés liées à la prospection de quoi compléter votre sujet de départ. 

Exemple : “Comment améliorer sa prospection ?” deviendrait comment améliorer sa prospection téléphonique. Votre sujet est beaucoup plus précis.

Générer des idées de mots clés avec Ubersuggest

Les recherches associées qui sont suggérées par google vous donneront d’autres approches sur votre sujet. Elles vous permettront également d’identifier d’autres préoccupations de votre persona auxquelles vous n’aviez pas pensé.

google suggestion prospection
Les recherches associées google sur la prospection

Profitez de cette phase de recherche pour identifier les contenus présents en première page sur les moteurs de recherche.

C’est l’occasion d’observer ce qu’il se dit autour de votre sujet et les problématiques qui y ressortent.

Pensez que ce sont ces articles que vous devez battre !

Article, Podcast, Vidéo ... L'article est-il le bon format ?

Le choix du type de contenu est une étape importante. Tout comme votre sujet, celui-ci doit être adapté à votre cible. Une nouvelle fois, vous allez faire appel à votre persona et étudier votre cible : Quelle est sa journée type ? Quel type de contenu a-t-elle l’habitude de consommer ? A quelle heure ? Sur quel(s) support(s) ? Pourquoi ?

C’est après avoir répondu à ces questions que vous allez pouvoir faire le choix du bon format pour votre contenu.

Pour toujours être dans le concret, reprenons l’exemple de notre consultant commercial.

Quelle est la journée type de votre persona ?
La journée d’un commercial est divisée entre la prospection et les rendez-vous client.
Il commencera par faire le point sur ses rendez-vous de la journée, et préparera la liste des personnes qu’il va contacter pour obtenir un rendez-vous. Il se rendra sur son CRM pour suivre les opportunités en cours et  analyser ses statistiques clés de prospection. Il fait un petit coffee break à 10h30 avant de prendre sa pause déjeuner rapidement et repartir sur une après-midi où il va enchaîner des rendez-vous, des relances prospects et des appels à froid pour obtenir des rendez-vous physiques

Ce qui ressort de sa journée type :
Hormis la pause déjeuner, il n’a pas forcément le temps de lire pendant son temps de travail un article de blog (aussi long que celui-ci par exemple 🙄).

Il dispose de très peu de temps, quel type de contenu allez-vous donc lui proposer ?

Réponse : Un contenu du type podcast ou vidéo. 

Votre commercial pourra regarder votre vidéo à sa pause déjeuner ou tout bonnement écouter votre podcast entre deux tâches ou en route vers son prochain rendez-vous client. En consommant votre contenu sous ces formats, il gagnera du temps et pourra surtout le consommer en toutes circonstances.

En choisissant le bon type de contenu, vous gagnerez en pertinence auprès de votre audience. Ne négligez pas cette étape car elle peut permettre à votre contenu de faire la différence auprès de votre cible.

Ecrire un article performant

C’est le moment où on passe à l’exécution 😨

Un article écrit est une bonne base pour vous lancer dans le marketing de contenu et nécessite moins d’outils pour être bien réalisé. Malgré tout, nombre des conseils suivant s’appliquent à TOUS les formats de contenu.

Voyons ensemble comment bien procéder !

L’état d’esprit du rédacteur de contenu

Qu’est-ce qu’un contenu performant ?

Petit préalable nécessaire. C’est quoi un contenu performant ? Cela parait un peu basique comme question mais comment ferez-vous pour évaluer les retombées d’un article si vous n’avez pas défini au préalable ce qu’est sa performance ?

Il y a des tas de métriques (KPI) à suivre, mais aucune n’est exhaustive et il est impossible de décréter de manière universelle si tel ou tel chiffre est bon ou pas. C’est très relatif et cela ne vous aidera en rien dans votre démarche actuelle de rédaction d’un article.

En revanche, il y a bien une chose absolument universelle qui vous permettra de dire si vous êtes sur la bonne voie. Ce n’est ni une question de trafic, ni une question de nombre de leads, ni de partage. Est-ce que votre lecteur a trouvé ce qu’il cherchait lorsqu’il a lu votre article ?

Que vous ayez un seul lecteur, 10 lecteurs, 1 000 000 de lecteurs … La seule chose qui compte c’est de savoir si vous avez aidé vos lecteurs. 

Rédiger un bon article ce n'est pas faire de l’autopromotion

Oubliez l’autopromotion, elle n’a jamais été appréciée !

Il fut un temps où elle apportait des résultats, mais les clients ont changé et ils ont évolué tout comme leur parcours d’achat.

En pratiquant l’autopromotion vous : 

  1. N’allez pas répondre aux besoins de vos personas
  2. N’apporterez pas de valeur au lecteur de votre contenu
  3. Vous allez discréditer votre offre et placer le lecteur sur la défensive

D’autant que cela serait contre-productif, rédiger un article de blog qui aide vos clients se chargera de promouvoir votre expertise mieux que vous ne l’auriez fait avec les meilleurs agences de publicités du monde.

Le meilleur article sur le sujet tu rédigeras

Le temps où vous pouviez vous contenter d’un billet de blog de 300 mots dont 150 de présentation de votre offre est révolu.

En 2020, le content shock est réel. La quantité de contenu disponible sur internet est Gargantuesque (*placer ce mot est un de mes rêves depuis toujours) ! Certains y voient un découragement alors que c’est une opportunité. La plupart des contenus reste de qualité médiocre. Vous pouvez et devez faire mieux que le contenu existant. Votre expertise n’en paraîtra que plus grande et vous serez le champion de vos lecteurs. Imaginez une course d’athlétisme remportée par un coureur seul sans aucun concurrent, cela n’aurait aucune valeur n’est-ce pas ?

Alors pour chaque article que vous écrivez, je veux que vous visiez l’excellence. Vous devez vouloir écrire un article de blog qui soit le meilleur disponible pour votre cible sur le sujet choisi au moment de sa publication.

Maintenez cet état d’esprit et vous vous noierez bientôt sous les leads !

Avant de rédiger votre article : Faites vos devoirs, documentez-vous !

Durant cette phase de documentation, vous pouvez vite vous noyer dans un verre d’eau…
Le surplus d’informations peut vite porter à confusion ou vous amener très facilement sur du hors sujet. Procédez par étape et ne perdez pas l’objectif de votre contenu :

Étape 1 : Étudiez les contenus et article existants

Vous avez lors de la première étape listé un ensemble de requêtes liées aux problématiques de vos cibles. Tapez-les sur votre moteur de recherche et étudiez les meilleurs articles renvoyés par celui-ci. 

Limitez-vous aux 3-4 premiers résultats de votre moteur de recherche. N’allez pas vous égarer sur les sites présents sur la deuxième et troisième page. L’idée est de prendre en référence les meilleurs contenus disponibles sur le sujet. Cela vous permet de définir la cible à abattre 💪! Votre objectif : les surpasser.

Étape 2 : Prenez des notes

Quel que soit votre sur support (livres, articles de blog, vidéos, podcasts…), prenez des notes des informations qui vous intéressent.

N’hésitez pas à reconstituer le plan de certains articles et résumer les idées maîtresses de chaque partie. Cela vous permettra d’en avoir une vision plus claire et de vous en inspirer.

Cela vous permettra aussi de mieux structurer vos propres idées lors de la rédaction de votre contenu.

Étape 3 : Faites le tri dans vos informations

Veillez à bien faire le tri dans ce surplus d’informations ! Gardez seulement les informations qui sont en lien avec votre sujet. Certaines informations peuvent être hors-sujet ou n’apportent aucune valeur à votre contenu. Les personas des auteurs ne sont peut-être pas les vôtres.

Par ailleurs, ne faites pas un simple résumé. Ces articles sont peut-être les meilleurs mais ce n’est pas nécessairement pour ça qu’ils abordent tous les sujets et qu’ils détiennent la vérité absolue.

Ecrivez votre article comme les pro !

Là, c’est l’étape où vous révélez la plume qui est en vous !

Rédigez un plan détaillé de votre article de blog

La tâche peut paraître scolaire mais il n’y a pas de bon contenu sans structure !

La structure de votre article vous permettra de garder un bon fil conducteur et de pouvoir animer votre rédaction. Vos idées s’enchaineront plus facilement et votre contenu gagnera en pertinence.

Par ailleurs, vous rendrez la lecture de votre lecteur plus confortable et plus rythmée. Les moteurs de recherche quant à eux, adorent les contenus avec une structure bien détaillée ! N’oubliez pas que Google a un amour absolu pour les balises titres (Hn).

Comment s’y prendre ? Rien de plus simple !

Partez de la problématique de votre cible et dégagez les grandes idées. Reprenez vos grandes parties et étoffez-les par les idées intermédiaires.

Prenons l’exemple de cet article :

Je souhaite aider mes lecteurs à se lancer dans la rédaction de leur premier contenu. J’ai fais mes devoirs et j’ai identifié trois grands sujets à aborder :

Axes de développement d'un article de blog

Ensuite si on prend l’exemple de la première partie, à l’issue de mon travail de recherche j’ai défini un ensemble d’idées que je souhaitais aborder dans la partie I : Stratégie de contenu.

Génération d'idée pour la rédaction de l'article de blog

J’ai ensuite regroupé ces idées en sous parties et rassemblé mes idées pour chacune d’elle.

Plan détaillé article de blog

Et ainsi de suite pour chaque parties et sous-parties.

Vous allez voir c’est plus simple qu’il n’y paraît !

Le plan détaillé permet d’avoir un aperçu de votre futur contenu et cela facilitera votre rédaction.

Donnez vie à son article : utilisez le storytelling

Personne n’aime les articles monotones et sans émotions: c’est ennuyeux à écrire et encore plus à lire. Vos lecteurs n’aiment pas ça, vous écrivez pour eux donc ne faites pas ça. Lorsque vous allez passer à la rédaction de votre contenu, utilisez le storytelling.

Le storytelling de sa traduction “ communication narrative” a pour but de capter l’attention et de faire passer un message à sa cible en suscitant de l’émotion. Vous entendrez aussi parler de “Copywriting”. Peu importe le nom qu’on lui donne, en utilisant cette technique de communication, vous allez donner de la vie à votre contenu en y apportant du rythme et de l’émotion. La pratique du storytelling nécessite une bonne connaissance de sa cible et de l’entraînement. Vos personas vont une fois de plus jouer un rôle clé.

Lors de leur élaboration, vous avez identifié différents éléments : ses centres d’intérêt, ses points de douleur, ses freins, sa journée type… Reprenez tous ces éléments et posez-vous les questions suivantes : À quel vocabulaire ma cible va être sensible ? Quel ton employer ?

En vous posant ces questions vous allez pouvoir raconter une histoire qui va faire écho à la vie de votre cible. 

L’astuce ? Imaginez-vous en train de parler à cette personne et écrivez. On est souvent bien plus à l’aise sur le storytelling en parlant qu’en écrivant. Plus vous écrirez d’articles plus facile cela deviendra.

Rédigez une première version de votre article

Suivez votre plan et rédigez ! Gardez bien à l’esprit votre persona tout au long de votre rédaction. Votre contenu doit lui apporter du concret et répondre à son besoin.
L’objectif de chaque ligne est de donner envie au lecteur de lire la ligne suivante. N’ayez pas peur de mal faire dans un premier temps écrivez, écrivez et écrivez.

Une fois que vous avez rédigé le premier jet de votre article, relisez-vous !

Vérifiez que vous ne tournez pas en rond et supprimez le superflu.

Soumettre son article pour obtenir un feedback

Soumettez votre article à quelques personnes pour avoir un point de vue extérieur et faire ressortir les points à améliorer. Il y aura plus de pertinence à le soumettre à quelqu’un qui fait partie de votre cible. Si vous avez répondu à son besoin, vous aurez atteint votre objectif !

Dans le cas où vous n’avez personne de votre cible, soumettez-le quand même à un tiers. N’ayez pas peur, les avis vous permettront de vous améliorer et la plupart des gens sont ravis d’aider lorsque c’est demandé gentiment. 😉

En fonction des retours obtenus, effectuez les modifications nécessaires pour améliorer votre article ! S’il y a des incohérences dans des parties ou un mauvais paragraphe, supprimez et rédigez de nouveau.

Optimiser son article pour vos lecteurs … et pour google.

Dans cette étape d’optimisation, vous allez travailler votre contenu pour qu’ils répondent aux exigences des moteurs de recherches et permettre à votre cible de trouver votre contenu.

Modifier les titres de votre article pour améliorer son référencement

Lors de la définition de vos personas et votre phase de recherche, vous avez pu lister les préoccupations et identifier les mots-clés à utiliser. Reprenez ces informations et modifiez les titres et les sous-titres de votre contenu !

N’hésitez pas à réutiliser Answer The Public , Ubersuggest et les suggestions de Google pour votre optimisation. Si vous voyez que ne pouvez pas modifier un titre, ne forcez pas. Votre article est bon avant tout s’il plaît au lecteur, les moteurs de recherche ne vont pas le lire comme un humain !

Surtout, ne tombez pas dans le piège de remplir votre contenu de ces mots-clés en pensant optimiser davantage votre contenu. Votre lecteur va le remarquer et votre contenu en sera moins attrayant. Faire du bourrage de mots-clés pour Google ne garantit pas que votre contenu sera plus visible par votre cible, mais surtout cela risque de nuire à sa qualité et donc à sa capacité à générer des leads !

Ajouter des visuels à vos articles de blog

Reprenez votre article, lisez-le attentivement et n’ajoutez du visuel que s’il apporte une plus-value à votre article et à votre lecteur.

L’ajout de visuel dans votre article permet de booster votre référencement. Il vous suffit de renseigner le mot-clé associé à votre sujet en renseignant la balise < alt > de vos images.
Par ailleurs, vous rendrez la lecture de votre lecteur plus agréable et vous favoriserez sa mémorisation. En guise d’exemple, je vous invite à consulter notre article sur “Comment prospecter efficacement en btob ?”. Nous y avons ajouté des visuels dont une infographie pour aider notre lecteur à mémoriser chacune des étapes énumérées en amont.

Communiquez sur vos articles et partagez-les !

Ne négligez pas votre communication, si vous voulez attirer des leads.

Tout comme votre création de contenu, vous allez procéder étape par étape.

Étape 1 : Choisissez vos canaux de communication

Selon le profil de votre cible, le canal utilisé pour communiquer ne sera pas le même. Vos personas vont vous aider à choisir les canaux les plus pertinents pour communiquer. Dernier exemple, reprenons notre consultant en formation commerciale qui écrit un article pour les commerciaux :

Comme nous l’avons dit plus haut, il dispose de très peu de temps la journée et consomme du contenu rapidement. Donc, il ne va pas prendre le temps d’aller sur les réseaux sociaux à l’exception de linkedin pour faire du social selling. Par ailleurs, il consulte très régulièrement ses mails. Vous venez de rédiger un article sur les nouvelles méthodes de prospection.

Comment allez-vous communiquer votre article auprès de ce persona ?

Tout bonnement en lui envoyant l’article via une newsletter ou écrivant un post sur linkedin. N’hésitez pas à utiliser la donnée de vos clients pour toucher davantage vos cibles pour pousser votre contenu.

Étape 2 : Rédigez votre post 

Rien ne doit être laissé au hasard : la phrase d’accroche, le contenu et la fin. Vous devez donner envie à votre cible sur votre post d’en savoir plus et de consulter votre contenu.
Expliquez dans votre post ce que votre article va lui apporter.

Post linkedin pour promouvoir un article de blog

Étape 3 : Choisissez le bon timing 

Une fois encore vous devez vous poser les bonnes questions : à quelle heure ma cible est-elle disponible ? quel est le meilleur jour pour publier ?
Par exemple, les commerciaux prospectent souvent le mardi et le jeudi matin. Et aujourd’hui linkedin est un bon outil de prospection, ils vont probablement être sur linkedin le mardi et le jeudi sur les coups de 11h. 

Vous savez désormais tout ! Lancez-vous, c’est un exercice moins compliqué qu’il n’y paraît et extrêmement enrichissant pour vous autant que pour vos lecteurs !

Je vais même vous confier un petit secret, ça vous amènera vraiment des clients et ça peut arriver très vite dès vos premiers articles !

Cet article vous a plu ? sur les réseaux sociaux !

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest