Techniques avancées : Les Biais Cognitifs

Comprendre le biais d'ancrage et comment l'utiliser en marketing et vente ?

Le biais d'ancrage, est un biais cognitif appliqué au marketing et à la vente. C'est la tendance cognitive naturelle à se fier à la première information reçue. Cette première impression agit comme une "ancre", influençant fortement nos décisions. Cet effet peut jouer un rôle crucial dans des domaines variés, du commerce à la négociation salariale. Comprendre son fonctionnement peut aider à optimiser les stratégies de vente. Dans cet article on va s'intéresser au fonctionnement de ce biais psychologique et à la manière dont il peut être utilisé en marketing et en vente.

i

DISCLAIMER

Les biais cognitifs sont des outils puissants pour rendre plus efficace votre manière de délivrer un message à votre cible et à la convaincre de vous faire confiance. Néanmoins il est extrêmement important de les utiliser avec éthique. Toute utilisation de ces concepts qui irait à l'encontre des intérêts de vos clients seraient non seulement malhonnête mais aussi, à court terme, extrêmement préjudiciable pour votre marque.

Découvrez d'autres articles !
Comprendre l'effet de Halo et comment l'utiliser en marketing et vente ?

L'effet de halo est un biais cognitif puissant, qui influence la perception des clients. Découvrez comment en faire bon usage.

Définition et origine de l'effet d'ancrage

C'est quoi le biais d'ancrage ?

Le biais d'ancrage est un phénomène psychologique qui se produit lorsqu'une personne base sa décision ou son jugement sur une information initiale qu'elle a reçue, appelée "ancre". C'est une forme de biais cognitif qui peut affecter la manière dont nous interprétons et répondons aux informations.

L'ancre peut être une donnée, un chiffre, un fait ou une perception qui sert de point de référence dans notre processus de prise de décision. Une fois que cette ancre est établie, il est souvent difficile de s'en détacher, même lorsque des informations nouvelles ou différentes sont présentées. Ce phénomène peut donc influencer nos décisions et jugements de manière significative, en nous poussant à privilégier l'information initiale au détriment des données suivantes.

Comment le biais d'ancrage a-t-il été démontré ?

La démonstration du biais d'ancrage a été rendue possible grâce à des expériences en psychologie cognitive. Daniel Kahneman et Amos Tversky, deux psychologues comportementaux, ont été les premiers à mettre en évidence ce biais. Ils ont mené une série d'expériences où les participants devaient faire une estimation après avoir été exposés à une ancre. Les résultats ont montré que l'ancre influençait significativement les estimations, même lorsqu'elle était arbitraire. Par exemple, lorsqu'on demandait aux participants d'estimer un pourcentage après avoir vu un numéro aléatoire, leurs réponses tendaient à être proches de ce numéro.

Ces résultats sont corroborés par d'autres travaux de recherche. Des études ont démontré l'efficacité de l'ancrage dans divers contextes, comme les négociations salariales ou la fixation des peines de prison par des juges.

L'impact de l'ancrage sur notre traitement de l'information et notre prise de décision a été démontré à travers ces expériences, soulignant l'importance de ce biais cognitif dans notre quotidien.

Quelle différence entre le biais d'ancrage, le biais de cadrage et le biais de confirmation ?

Le biais d'ancrage, le biais de cadrage et le biais de confirmation sont trois types de biais cognitifs distincts. Le biais d'ancrage, comme mentionné précédemment, est la tendance à s'appuyer fortement sur la première information reçue lors de la prise de décisions.

Par opposition, le biais de cadrage fait référence à la manière dont la présentation d'une information peut influencer notre jugement ou notre prise de décision. Ce biais montre à quel point notre esprit est sensible à la formulation et au contexte d'une information.

Le biais de confirmation, quant à lui, est notre tendance à chercher et à privilégier les informations qui confirment nos croyances existantes, tout en ignorant ou en minimisant les informations qui les contredisent. Ce biais peut nous conduire à une vision biaisée de la réalité en renforçant nos convictions préexistantes.

Exemples de biais d'ancrage

Pour illustrer l'impact du biais d'ancrage, prenons quelques exemples concrets dans le domaine du marketing et de la vente :

  • Fixation des prix : Les commerçants affichent souvent un prix "avant remise" à côté du prix de vente réel. Ce prix initial plus élevé sert d'ancre, faisant paraître le prix remisé beaucoup plus attractif.
  • Négociation : Dans les négociations de prix, le premier montant mentionné sert souvent d'ancre, influençant la gamme des contre-offres. Cela est particulièrement visible dans le domaine de l'immobilier où le prix demandé initialement fixe le point d'ancrage.
  • Prix à l'unité : Dans le secteur de la grande distribution, afficher un prix à l'unité pour des lots multiples (par exemple, "1€ l'unité, vendu par lot de 3") ancre les clients sur le prix unitaire attractif. Cela incite les clients à acheter le lot complet, car le prix unitaire semble avantageux comparé à l'achat individuel.

Ces exemples montrent comment le biais d'ancrage peut être utilisé pour influencer les décisions d'achat des consommateurs.

Se démarquer de la concurrence et devenir le n°1  

Vous avez besoin d’un coup de pouce pour surpasser vos concurrents ? Vous avez compris à quel point cet enjeu est important mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

On vous attend !

Les applications du biais cognitif d'ancrage en marketing

Utilisation de l'ancrage dans la fixation des prix

Dans le contexte de la fixation des prix, l'ancrage joue un rôle crucial en établissant un point de référence pour les consommateurs. Plusieurs stratégies peuvent être utilisées pour exploiter ce biais cognitif.

L'une des plus courantes consiste à présenter les produits ou services premium en premier. Cela établit une haute référence de prix, rendant les options moins chères plus attrayantes.

Une autre technique est celle des "3 formules de prix". On crée trois options tarifaires et on s'assure que celle que l'on souhaite vendre le plus soit la plus attractive. Par exemple, en SAAS, la formule avec le plus grand engagement peut être rendue attractive par son coût/mois.

Les prix terminant par 99 centimes sont également une forme d'ancrage. Ce petit détail peut faire percevoir le produit comme étant moins cher.

Enfin, l'organisation de la palette de produits peut permettre l'utilisation stratégique de l'ancrage. Par exemple, en présentant d'abord les produits les plus chers, on peut influencer la perception du coût des autres produits.

Création de campagnes publicitaires efficaces

L'efficacité d'une campagne publicitaire peut être renforcée en utilisant le biais d'ancrage. L'idée est de présenter aux consommateurs une information initiale (l'ancre) qui orientera leur perception de la valeur de votre produit ou service.

Par exemple, vous pouvez commencer votre campagne par un message fort sur la qualité supérieure de votre produit ou son prix compétitif. Cela établit une ancre positive dans l'esprit du consommateur qui influence ensuite sa perception des informations suivantes.

Voici quelques stratégies d'ancrage à considérer :

  • Ancre de prix : mentionnez un prix plus élevé au début de votre campagne. Cela rendra le prix réel de votre produit plus attractif.
  • Ancre de qualité : soulignez les caractéristiques de qualité supérieure de votre produit dès le début. Cela crée une attente élevée qui peut augmenter la perception de la valeur de votre produit.
  • Ancre de comparaison : comparez votre produit à un produit concurrent plus cher ou de moindre qualité. Cela peut améliorer la perception de la valeur de votre produit.

L'ancrage peut également être utilisé pour renforcer l'impact de vos messages publicitaires. Par exemple, en utilisant des nombres spécifiques (comme "9 sur 10 clients recommandent notre produit") plutôt que des déclarations générales ("la plupart des clients recommandent notre produit"), vous pouvez ancrer une perception plus positive de votre produit dans l'esprit des consommateurs.

Il faut néanmoins faire preuve de prudence lors de l'utilisation de l'ancrage dans les campagnes publicitaires. Une utilisation excessive ou maladroite peut entraîner un scepticisme chez les consommateurs. Il est donc essentiel de veiller à l'authenticité et à la pertinence de vos ancres.

Influence sur la perception de la valeur des produits

Le biais d'ancrage peut avoir un impact considérable sur la façon dont un produit est perçu en termes de valeur.

Dans le domaine du marketing, l'ancrage est souvent utilisé pour créer des points de référence qui influencent la perception de la valeur d'un produit. Par exemple, le prix initial d'un produit peut servir d'ancre qui détermine comment les autres prix sont perçus. Si le prix initial est élevé, les prix subséquents peuvent sembler plus raisonnables en comparaison.

Les marketers peuvent aussi utiliser l'ancrage pour mettre en évidence la valeur ajoutée d'un produit. Par exemple, en soulignant les économies potentielles réalisées par l'achat d'un produit plus coûteux mais de meilleure qualité, ou en comparant le prix d'un produit avec celui d'alternatives plus coûteuses.

Il est également possible d'utiliser le biais d'ancrage pour influencer la perception de la qualité d'un produit. Par exemple, en présentant un produit comme étant de haute qualité ou de luxe, les consommateurs peuvent être amenés à percevoir le produit comme ayant une valeur plus élevée.

En somme, l'ancrage peut être une stratégie puissante pour influencer la perception de la valeur d'un produit par les consommateurs.

Les applications du biais d'ancrage en vente

Techniques de négociation basées sur l'ancrage

Dans le domaine de la négociation, l'ancrage est une technique puissante qui peut influencer le cours des discussions. L'idée fondamentale de l'ancrage est de poser le premier un chiffre ou une proposition, cela crée une "ancre" mentale pour la suite des échanges. Le premier nombre prononcé a tendance à être considéré comme un point de départ, autour duquel les ajustements sont ensuite effectués. C'est particulièrement pertinent lors des négociations de prix : la première offre présentée sert souvent de point de référence pour les contre-offres.

Cependant, l'utilisation de cette technique requiert une certaine subtilité. Il est crucial de définir une ancre qui soit à la fois ambitieuse et réaliste, pour éviter de donner l'impression d'être déraisonnable. Par ailleurs, l'ancrage peut être utilisé de manière stratégique en évoquant des scénarios de référence ou en soulignant les coûts d'opportunité pour influencer les attentes de l'autre partie.

Il faut garder à l'esprit que l'ancrage n'est pas une garantie de succès. Il est possible que l'autre partie ignore l'ancre, surtout si elle est perçue comme étant trop élevée. L'efficacité de l'ancrage dépend donc largement de la manière dont il est utilisé et du contexte spécifique de la négociation.

Optimisation des scripts et argumentaires de vente

L'optimisation des scripts et des argumentaires de vente s'avère cruciale pour optimiser le potentiel du biais d'ancrage. L'élaboration d'un argumentaire de vente percutant doit s'appuyer sur une compréhension claire du concept du biais d'ancrage.

En premier lieu, il est crucial de choisir judicieusement l'ancre initiale. C'est cette première information qui va orienter la perception du prospect tout au long de la discussion.

Les scripts de vente peuvent ainsi être structurés de façon à introduire des ancres fortes dès le début. Par exemple, mentionner un chiffre impressionnant lié à la performance du produit ou à sa popularité peut servir d'ancre efficace.

Il est aussi recommandé de préparer des réponses aux objections potentielles en s'appuyant sur le biais d'ancrage. En cas d'objection sur le prix par exemple, rappeler la valeur ajoutée du produit peut aider à réorienter positivement la perception du prospect.

Enfin, il est essentiel de répéter et renforcer les ancres tout au long de l'argumentaire pour maximiser leur impact. En effet, la répétition est une technique efficace pour renforcer les ancres dans l'esprit du prospect.

Personnalisation des offres commerciales

La personnalisation des offres commerciales s'appuie également sur l'effet d'ancrage. L'idée est de personnaliser l'ancre en fonction des besoins, des attentes ou des préférences du prospect.

  • Par exemple, si un prospect a exprimé un intérêt pour un certain type de produit, l'offre pourrait être présentée de manière à mettre en évidence la correspondance entre ce produit et les besoins du prospect.
  • De même, si un prospect est particulièrement sensible au prix, une ancre basée sur le rapport qualité-prix pourrait être utilisée.

Dans tous les cas, l'important est de proposer une ancre qui soit à la fois pertinente et convaincante pour le prospect.

Cependant, il faut garder à l'esprit que la personnalisation des offres nécessite une bonne connaissance du prospect. Cela implique une collecte et une analyse approfondie des données sur le prospect, ainsi qu'une grande capacité à interpréter et à utiliser ces données de manière efficace.

En résumé, la personnalisation des offres commerciales à l'aide de l'effet d'ancrage peut être une stratégie efficace pour augmenter les conversions et renforcer la relation avec le prospect.

Découvrez notre outil d'audit marketing

Nous avons développé un outil gratuit qui vous permet d'audit votre stratégie marketing facilement. À l'aide d'une vingtaine de questions bien choisies on identifie vos forces et vos faiblesses pour vous aider à ajuster votre plan d'action.

Je teste mon marketing

À retenir sur le biais d'ancrage

C'est quoi le biais d'ancrage ? 

Le biais d'ancrage est un phénomène cognitif où les individus se fient excessivement à la première information reçue (l'ancre) pour prendre des décisions, influençant ainsi leurs jugements ultérieurs. Par exemple, le prix initial affiché d'un produit peut déterminer la perception de sa valeur, même si des informations supplémentaires sont disponibles.

Comment utiliser le biais d'ancrage en marketing ? 

Un exemple simple d'utilisation du biais d'ancrage en marketing : présenter d'abord des prix élevés pour rendre les options moins chères plus attractives, ou en afficher des prix réduits par rapport à un prix initial barré pour augmenter la perception de la valeur.

Comment utiliser le biais d'ancrage en vente ? 

En négociation, le biais d'ancrage est utilisé en fixant une première offre élevée pour influencer les attentes et orienter les contre-offres, ou en présentant initialement des conditions favorables pour ancrer la discussion autour de ces paramètres.