Qu’est ce que MEDDIC, et pourquoi s’en servir ?

La méthode MEDDIC est une technique de vente particulièrement utile en B to B. Elle permet un haut niveau de qualification des opportunités commerciales. MEDDIC vous donne également un cadre de réflexion pour mieux piloter votre processus de ventes en posant les bonnes questions. Finalement MEDDIC qualifie autant vos sales que vos prospects !

Comprendre l'approche MEDDIC

Pourquoi utiliser la méthode MEDDIC ?

Définition de MEDDIC : de quoi parle-t-on ?

MEDDIC est en fait un acronyme pour : Metrics, Economic buyer, Decision criteria, Decision process, Identify pain et Champion.

L’objectif de MEDDIC c’est de vous aider à vendre plus en ayant une meilleure maîtrise du processus de vente.

Et pour cela, elle ne vous demande pas de remettre en cause l’organisation de votre équipe commerciale … Non, elle vous invite à vous questionner sur vos clients et prospects et à les positionner au coeur du processus.

MEDDIC vous donne un cadre, une grille méthodologique pour répondre aux questions essentielles pour réussir une vente. Voici tout ce que vous devez savoir sur vos prospects :

  • M comme Metrics (Indicateurs en français) : Quel est l’impact économique de votre solution pour votre prospect ?
  • E comme Economic Buyer (Acheteur Économique) : Qui est la personne qui prendra la décision finale d’achat ?
  • D comme Decision Criteria (Critères de décision) : Quels sont les critères qui vont être importants pour influencer l’achat (technique, économique) ?
  • D comme Decision Process (Processus de décision): Généralement, comment sont prises les décisions dans la structure de votre prospect ? Quelles sont les étapes ?
  • I comme Identify Pain (Problèmes et freins identifiés) : Quels sont les problèmes rencontrés par votre prospect et donc par conséquent, ses besoins ?
  • C comme Champion (Prescripteur) : Qui va être la personne susceptible d’accrocher vraiment à votre produit, celle qui sera capable d’en parler et de la promouvoir dans sa société ?

Plus vous vous adressez à un prospect qualifié identifié grâce à cette grille, plus vous avez de chance de conclure une vente !

Origine de l'approche MEDDIC

On doit la méthode MEDDIC à deux hommes : Jack Napoli et Dick Dunkel. Ils travaillaient tous les deux chez PTC corporation, entreprise spécialisée dans les technologies. Avec MEDDIC, l’équipe Sales de PTC corporation a enregistré 40 trimestres de croissance continue pendant les années 90 ! La particularité des produits vendus par PTC ? Des outils aux coûts élevés et surtout disruptifs, transformant nécessairement les organisations. Le système MEDDIC s’est alors révélé être un outil parfait pour ce type de vente complexe, notamment grâce à l’identification d’un « Prescripteur ». Il était le garant de l’intégration du projet en interne chez les clients de PTC.

Depuis, on considère que MEDDIC est particulièrement intéressante pour :

  • les ventes longues de plus de quatre mois
  • les budgets importants
  • les projets qui impliquent différents interlocuteurs
  • les produits qui sont porteurs d’un grand changement
  • les ventes B to B

Avantages de la méthode MEDDIC

MEDDIC est une approche de qualification à l’instar de la méthode BANT, elle est néanmoins bien plus complète que cette dernière. MEDDIC permet d’ailleurs bien plus que de simplement qualifier votre prospect, c’est aussi l’approche parfaite dans une démarche d’account based marketing

Dans les ventes longues, qui impliquent de nombreux interlocuteurs et de nombreux mois d’échanges on peut très vite perdre le fil de la vente.

En utilisant la méthode MEDDIC et en répondant à chacune des questions vous aurez toutes les clés en main pour garder la parfaite maîtrise de votre cycle de vente. 

Les équipes marketing pourrons créer des supports et des contenus adaptés pour convaincre l’ensemble des parties prenantes et les sales pourront garder le contact avec les prescripteurs et les acheteurs plus facilement.

Au final, cette maîtrise vous garantie un “close rate” plus important et donc vous assure un meilleur chiffre d’affaires !

Comment appliquer l’approche MEDDIC ?

Metrics : Les indicateurs

La première piste de réflexion de MEDDIC, ce sont les indicateurs économiques.

Vous pourrez décrire toutes les fonctionnalités de votre produit

Seuls les chiffres pourront vraiment faire mouche dans votre discours !

Pour cela, vous devez identifier les bénéfices et les gains de votre solution pour votre prospect… et les quantifier et/ou les mesurer.

Cela se traduira ainsi dans votre discours :

  • « Vous allez économiser X d’heures de travail grâce à notre solution »
  • « Augmentez le nombre de vos visiteurs mensuels de X »
  • « X produits vendus en plus après l’utilisation de notre solution ! »

Intéressez-vous à des chiffres pertinents pour vos clients. En un mot, sachez comprendre quel est le ROI (return on investment) attendu par vos prospects.

Economic Buyers : Les acheteurs

Désormais, vous devez identifier qui, dans l’entreprise de votre prospect, va donner la validation pour acheter votre solution. 

En effet, si vous échangez avec une personne qui n’a pas la position stratégique adéquate, vous risquez de perdre du temps.

N’hésitez pas à utiliser les réseaux sociaux comme Linkedin pour écrire directement au décisionnaire ou acheteur présumé.

Si l’intitulé de son poste ne vous donne pas suffisamment d’information sur son pouvoir décisionnaire, n’hésitez pas à lui proposer une réunion téléphonique et demandez lui les personnes à inviter qui seront impliquées dans le projet.

Pour en savoir plus : tout sur la prospection Linkedin et sur la recherche Linkedin.

Decision criteria : Les critères de décision

Pour qualifier vos leads, vous avez aussi besoin de connaître quels sont les critères décisifs pour eux.

Souvent, les clients vont rencontrer plusieurs commerciaux avant de passer à l’achat, alors quels sont les critères qui feront la différence ?

Veillez à bien enquêter sur :

  • Les critères techniques : Savez-vous si votre outil s’intègre bien dans l’infrastructure de votre prospect ? Votre outil est-il facile à prendre en mains au regard de l’organisation actuelle de votre prospect ?
  • Les critères financiers : Quel est le budget annuel dédié par votre prospect pour un investissement supplémentaire ? Pouvez-vous apporter un ROI supérieur à une solution déjà utilisée par l’entreprise ?
  • Les critères produits : Votre produit est-il meilleur qu’un autre ? Prouvez-le !
  • Les critères conseils : Comment pouvez-vous orienter votre prospect pour qu’il se sente mieux accompagné par votre équipe Sales plutôt que par une autre ?

Decision process : Le processus de décision

Passons désormais à l’étude du processus de décision avant l’achat.

Il s’agit de s’intéresser à qui prend les décisions, quels sont les délais et les processus en place pour décider :

  • Les décisions d’achats se font-elles après une réflexion commune entre différents services de l’entreprise ? Si oui, quels services ?
  • Combien de temps va prendre la décision dans chaque service ?
  • Qui est impliqué pendant ce processus de décision ?
  • L’entreprise doit-elle remplir des documents juridiques/techniques ? Si oui, pouvez-vous l’aider dans sa démarche ?

Identify pain : Les problèmes/freins identifiés

Pas de vente sans solution et donc, sans problème !

Veillez à bien lister les problèmes de l’organisation et à expliquer pourquoi et comment vous pouvez les aider à les résoudre.

Questionnez-vous aussi sur les conséquences de l’inaction face à leur problème. En ce sens, vous pourrez alimenter vos discussions avec des témoignages d’entreprises restées dans l’inaction et qui en paient aujourd’hui les conséquences…

Pensez à rester concret avec des informations chiffrées : conséquences sur le chiffre d’affaires, sur l’image de marque ou encore les retards de production engendrés.

Enfin, veillez bien à vérifier que le prospect connaît vos solutions et qu’il est convaincu par votre capacité à lui venir en aide.

Champion : Le prescripteur

Le “Champion” ou prescripteur en français est votre allié. C’est un personnage clé pour votre vente.

Il a la capacité à « évangéliser » votre produit ou service dans l’entreprise.

Souvent, le prescripteur est l’individu qui le plus affecté par le problème que vous allez résoudre. Ce qui explique sa forte implication. À noter : ce n’est pas forcément un acheteur décisionnaire mais il est en tout cas respecté dans son domaine d’expertise.

Le prescripteur croit en vous pour l’aider à modifier son entreprise ou à faire entrer un nouvel outil. Il est généralement très transparent sur l’organisation dans l’entreprise et vous fera potentiellement entrer en contact avec les bonnes personnes.

Partez donc à sa recherche ! Observez ses sujets d’intérêts mais aussi les questions qu’il se pose. Vous pourrez lui fournir des documents pour nourrir sa curiosité ou convoquer une réunion pour éclaircir un point.

Alors, êtes-vous capable de remplir cette grille d’analyse pour chacun de vos leads ? Non ? Dans ce cas, vous savez ce qu’il vous reste à faire ! 😉

Et pour accompagner votre réflexion, n’hésitez pas à consulter notre check-list MEDDIC :

MEDDIC la check list

Cet article vous a plu ? sur les réseaux sociaux !

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest