On recrute chez Sales odyssey ! Les annonces ici

Arborescence de site web : Définition, création et conseils

La construction d'une arborescence n'est pas une simple tâche de design ou de développement – elle est la colonne vertébrale de votre création de site internet. Elle vous offre la clarté nécessaire pour visualiser la cohérence globale avant même que le site ne voie le jour. Et par-dessus tout, elle est le garant d’une navigation fluide pour l'internaute et d’un référencement naturel optimisé. Après tout, un site web est un écosystème – et tout écosystème prospère commence par des racines solides. Alors, prêt à mettre les mains dans le cambouis ?

Auteur.e
Agathe Rivière
Chargée de projet en Marketing Digital et Copywriting

&

Contributeur.e
Nicolas Delignieres
Responsable stratégies d'acquisition & Co-fondateur
Publié le
6/9/23
Mis à jour le
17/2/2024
temps
minutes de lecture
Arborescence site web

L’arborescence d’un site web : c’est quoi ?

Définition de l’arborescence d’un site internet

En webdesign, l'arborescence d'un site internet est souvent comparée à la structure d'un arbre, où chaque élément s'enracine à partir d'un point central, s'étendant ensuite en branches multiples. Au cœur de cet "arbre" se trouve la page d'accueil du site. À partir de là, l'utilisateur peut s'aventurer dans diverses catégories, qui peuvent ensuite se subdiviser en sous-catégories, créant ainsi une hiérarchie claire et logique.

Cette organisation structurée, similaire à un sommaire pour un livre, est essentielle pour une navigation cohérente et stratégique. L'objectif principal de l'arborescence est de guider l'utilisateur à travers un parcours optimisé, lui permettant de trouver rapidement et intuitivement l'information qu'il cherche. Chaque site web doit soigneusement construire sa propre architecture pour assurer une expérience utilisateur fluide, faisant en sorte que les informations jaillissent du tronc principal du site et s'organisent en branches distinctes.

En somme, concevoir l'arborescence d'un site web, c'est comme dessiner la carte d'un territoire. Elle doit refléter non seulement la nature du contenu offert, mais aussi anticiper les besoins et les comportements des visiteurs pour leur offrir un parcours agréable et sans obstacle à travers les différentes pages du site.

Pourquoi développer une arborescence pour son site ?

Une vision stratégique à préparer en amont

Bien avant que la première ligne de code ne soit écrite ou que le premier pixel ne soit dessiné, l'arborescence d'un site web prend vie. Elle n'est pas une simple étape à cocher sur une liste, mais une réflexion stratégique fondamentale. Que vous construisiez un site web à partir de zéro ou que vous procédiez à une refonte d’un site existant, sculpter une nouvelle arborescence est l'occasion rêvée pour améliorer, innover et surtout, anticiper les besoins de vos utilisateurs.

Une cartographie pour une expérience utilisateur optimale

En plaçant l’expérience utilisateur (UX) au cœur de votre stratégie, une arborescence bien pensée rend la navigation intuitive et agréable. Chaque visiteur devrait être capable de trouver l'information qu'il recherche sans carte ni boussole. La structure claire et logique d'un site diminue la friction, garde le visiteur engagé et augmente les chances de conversion, qu'il s'agisse d'un achat, d'une inscription ou d'une simple prise de contact.

Un guide pour les robots de recherche Google

Les tentaculaires crawlers des moteurs de recherche, parfois appelés "spiders", tissent la toile du web. Avec une arborescence rigoureusement structurée, leur travail est facilité. Ils peuvent aisément décrypter la structure de votre site, catégoriser son contenu et, in fine, améliorer la visibilité de vos pages sur les résultats de recherche.

Un atout majeur pour le référencement naturel (SEO)

L’arborescence, bien plus qu'une simple structure, est un puissant levier SEO. Elle évite les écueils du contenu dupliqué, canalise la précieuse autorité SEO entre les pages, et assure une utilisation judicieuse des mots-clés. Ce n’est pas seulement une question de robots – c'est un ballet délicat d'interconnectivité qui propulse votre contenu en première page des moteurs de recherche.

Pourquoi avoir une arborescence de site web ?
Pourquoi avoir une arborescence de site web ?

Quels logiciels pour faire une arborescence ?

Dessiner l'arborescence de son site web est un exercice à la fois stratégique et créatif. Pour cela, une palette d'outils dédiés s'offre à vous, s'adaptant à chaque besoin, du plus simple au plus élaboré.

Pour les passionnés du mind-mapping :

  • XMind : Au-delà d'un simple logiciel de mind-mapping, XMind se transforme aisément en un allié précieux pour esquisser vos arborescences.
  • Mindmaps.app : Une option gratuite pour ceux qui débutent et souhaitent se familiariser avec le concept de cartographie mentale.
  • Coggle: Une alternative avancée pour visualiser vos idées en un clin d'œil et structurer votre contenu avec fluidité.

Lorsque précision et professionnalisme sont de mise :

  • Microsoft Visio : Reconnue pour sa finesse, cette solution vous offre une toile pour dessiner des organigrammes détaillés, parfaits pour des arborescences complexes.
  • Lucidchart : Que vous soyez en déplacement ou au bureau, cette plateforme en ligne est l’outil rêvé pour esquisser et partager vos schémas en temps réel.

Un pas vers la concrétisation :

  • Moqups : Si vous visualisez déjà le design de votre site, Moqups vous permet non seulement de planifier son architecture, mais aussi d’en dessiner les premières ébauches.
  • FlowMapp : Elle facilite la création de sitemaps visuels et la compréhension des parcours des utilisateurs, tout en analysant leurs habitudes de navigation.

La simplicité à portée de main :

  • Google Drawings : Pour les adeptes des outils intuitifs et sans fioritures, cette solution est un choix judicieux pour des arborescences épurées.
  • GlooMaps : Une plateforme en ligne gratuite et intuitive. Très simple d'utilisation, elle offre la possibilité d'ajouter des couleurs à divers niveaux pour une présentation visuelle attrayante.

Pour les visionnaires cherchant à donner vie à leur projet, les logiciels de wireframe pourraient être la clé. Ils offrent la possibilité d'élaborer des prototypes animés, offrant une immersion avant-gardiste dans l’expérience utilisateur finale. Mais peu importe votre choix, l'essentiel est de trouver l'outil qui épouse parfaitement votre vision, tout en vous offrant la liberté et la précision dont vous avez besoin.

Comment définir l'arborescence d'un site web ?

Étape 1 : Ancrez vos fondations avec des objectifs clairs

Avant de plonger dans le vif du sujet, la première étape est de vous recentrer sur la raison d'être de votre site. Quelle est sa mission ultime ? Que souhaitez-vous que vos visiteurs fassent en y naviguant ? Est-ce pour informer, vendre, engager ou peut-être pour accroître votre notoriété ? La réponse à ces interrogations forge les fondations sur lesquelles votre arborescence se tiendra.

Par la suite, vous pouvez commencer à réfléchir à la structure et à l'expérience de navigation que vous souhaitez créer sur votre site internet. Visez quelque chose de simple, avec une page d'accueil accompagnée d'autres pages et de quelques sous-catégories au besoin, vous ne devez pas vous éparpiller au risque de perdre le visiteur.

Étape 2 : Les mots-clés, le pouls de votre contenu

Votre site doit résonner avec vos utilisateurs. Comment ? En sélectionnant astucieusement vos mots-clés. Ciblez les mots-clés sur lesquels sera optimisée chacune des différentes pages de votre site et qui correspondent à votre offre/services/produits.

Des outils tels que Google Ubersuggest, SEMrush ou Ahrefs sont vos alliés dans cette quête. Ils vous aideront à dénicher les termes pertinents et à évaluer la compétitivité qui les entoure.

L'objectif étant d'organiser et d'optimiser chaque page autour de mots-clés pertinents qui génèrent suffisamment de trafic pour capter des visiteurs et être bien positionné sur les moteurs de recherche.

Étape 3 : Sculptez votre contenu

Pour présenter au mieux votre contenu, vous devez concevoir une organisation logique et simplifiée entre vos pages (votre menu principal) et à l'intérieure de celles-ci (vos blocs logiques). Cette réflexion est essentielle pour le confort des visiteurs et le référencement : chaque page et chacune de leur construction doit avoir un objectif de parcours utilisateurs.

Rappelez-vous, la simplicité est reine : optez pour des titres évocateurs et optimisés pour vos headers et vos blocs logiques, pensez à l'emplacement de vos CTA tout en veillant à un certain équilibre. Votre site est comme une symphonie où chaque section joue un rôle.

Étape 4 : Tirez des leçons de la concurrence

Il n'y a pas de mal à jeter un œil du côté de la concurrence. Parfois, vos concurrents ont décelé des nuances ou des éléments que vous n'aviez pas envisagés. Analysez leur approche, non pour les copier, mais pour vous inspirer et éventuellement compléter votre propre vision.

Étape 5 : Esquissez votre vision

Il est temps de poser le crayon sur la feuille. Imaginez votre site comme un arbre majestueux. Chaque branche, chaque feuille a une raison d'être. Pour le dessiner, rien de tel que des outils de mind mapping. Et pour les adeptes de la liberté créative, optez pour un tableau blanc virtuel.

Étape 6 : Mettez votre structure à l'épreuve

Une fois que votre structure est prête, vous devez réaliser des tests de navigation et demander les avis de vos collaborateurs pour qu'ils puissent y jeter un coup d'œil. En effet, vous avez eu la tête dans le guidon durant toute la création de l'arborescence de votre site web, il faut maintenant s'assurer que l'UX est bon et que le plan du site correspond à vos objectifs.

Mettez-vous dans la peau de vos utilisateurs et parcourez votre site. Est-ce intuitif ? Trouvent-ils rapidement ce qu'ils cherchent ? Le menu principal est-il suffisamment parlant ? Les liens internes sont-ils correctement positionnés ? Vos services/solutions sont-ils bien mis en valeur ?

C'est en confrontant votre plan à la réalité que vous l'affinerez jusqu'à atteindre la perfection. Le but de ces tests est également de voir en combien de clics l’internaute accède à l’information.

Étape 7 : Anticipez l'avenir

N'envisagez pas votre site uniquement dans le présent : vous devez penser à sa future évolution, sait-on jamais votre funnel peut ne plus être optimale et engendrer un taux de rebond mauvais ? Ou encore vous avez perdu vos avantages SEO à la suite d'une nouvelle core update Google ?

Réfléchissez à sa forme dans 1 ou 2 ans. Ce recul vous permettra de créer une structure flexible, prête à évoluer avec le temps et avec les exigences des robots d'indexation.

Comment faire pour bien structurer un site web ?

Élaborez un maillage interne solide

Votre site web est un ensemble de pages interconnectées. Imaginez-le comme un réseau où chaque page est un nœud et les liens entre elles sont les connexions. Ce maillage interne joue un rôle crucial pour le référencement et l'expérience utilisateur.

  • Liens contextuels : Intégrez, au sein de votre contenu, des hyperliens pertinents redirigeant vers d'autres pages de votre site. Ils doivent offrir une valeur ajoutée, invitant ainsi les visiteurs à explorer davantage votre site.
  • Liens stratégiques : Mettez en lumière vos pages importantes en leur attribuant une place de choix dans votre architecture et vos CTA. Une page bien reliée est souvent perçue comme étant de haute importance pour les moteurs de recherche.

Pensez à votre sitemap ou plan du site

Un sitemap, ou plan du site, est une carte qui liste l'ensemble des pages de votre site. C'est un outil précieux pour les moteurs de recherche, car il leur indique exactement quel contenu est disponible.

  • Sitemaps XML pour les moteurs de recherche : Ils aident les moteurs de recherche à indexer votre site de manière efficace. Assurez-vous de le soumettre via la Google Search Console.
  • Sitemaps HTML pour les utilisateurs : Ils permettent aux visiteurs d’avoir une vue d'ensemble du contenu de votre site, en particulier s'ils sont perdus ou s'ils recherchent une page spécifique.

Réfléchissez à la profondeur de vos pages

Chaque page de votre site doit être accessible en trois clics ou moins depuis la page d'accueil. Si vos utilisateurs doivent creuser profondément pour trouver ce qu'ils cherchent, ils risquent de partir frustrés. De plus, Google attribue plus d'importance aux pages faciles d'accès, ce qui peut influencer positivement votre référencement.

  • Utilisez une navigation claire : Des menus déroulants bien organisés peuvent aider les utilisateurs à trouver rapidement ce qu'ils recherchent.
  • Mettez en avant le contenu important : Si une page est essentielle pour vos visiteurs ou pour votre activité, assurez-vous qu'elle soit facilement accessible.

Facilitez la navigation de vos visiteurs

Un site bien conçu guide les visiteurs là où ils souhaitent aller sans effort avec une conception responsive. Mais également avec :

  • Un menu principal : C'est votre outil de navigation principal. Assurez-vous qu'il soit intuitif, organisé et adapté aux besoins de vos utilisateurs.
  • Un fil d'Ariane : Ce système de navigation, qui trace le chemin de l'utilisateur sur votre site, est essentiel pour l'UX et le SEO. Il offre une manière simple pour les utilisateurs de revenir en arrière ou de comprendre où ils se situent.
  • Des CTA visibles : Des boutons comme "En savoir plus", "Acheter maintenant" ou "Contactez-nous" doivent être visibles et intuitifs.
  • Des catégories claires : Si vous avez un blog, structurez-le avec des catégories pour aider les visiteurs et les moteurs de recherche à comprendre vos différents sujets par exemple.

Également, votre site doit s'afficher correctement sur tous les appareils, qu'il s'agisse d'un ordinateur de bureau, d'une tablette ou d'un smartphone.

Créez une structure URL optimisée

L'URL doit être le reflet de votre arborescence. Une URL claire et descriptive est bénéfique à la fois pour l'utilisateur et pour le SEO.

  • Evitez les jargons : Utilisez des mots-clés pertinents qui décrivent le contenu de la page.
  • Restez cohérent : Si vous utilisez des traits d'union pour séparer les mots dans une URL, faites-le pour toutes vos URLs. Évitez d'utiliser des caractères spéciaux ou des espaces.

Conseil : Gardez vos URLs courtes, lisibles, et incluez-y vos mots-clés cibles.

5 points clés pour construire une arborescence site web efficace
5 points clés pour construire une arborescence site web efficace

Exemple d'arborescence de site web

Arborescence d'un site e-commerce

Prenons l'exemple d'un site web fictif pour une boutique en ligne de produits électroniques : "ElectroShop". En partant du principe que l'internaute atterrit sur la page d'accueil du site, l'arborescence du site pourrait être la suivante :

  • Page d'accueil : Elle introduit l'entreprise, ce qu'elle propose, met en lumière les articles vedettes et partage des avis de clients. Sur cette page, un menu horizontal donne accès aux diverses catégories de produits. En passant la souris sur ces catégories, les sous-catégories apparaissent. Un bouton situé en haut à droite renvoie à la page du compte acheteur.
  • Page catégorie : Ces pages sont accessibles depuis le menu principal. Elles disposent d'un sous-menu pour lister les sous-catégories. Par exemple :

-Téléphones mobiles : Smartphones, Téléphones classiques, Accessoires téléphoniques.

-Ordinateurs : Portables, De bureau, Tablettes, Accessoires informatiques.

-Audio : Casques, Enceintes, Autres accessoires audio.

  • Page produit : Elle détaille les spécifications de l'article avec des photos. Un bouton d'achat conduit à la page de paiement.
  • Page À propos : Elle narre l'histoire de la société, présente l'équipe et les valeurs de l'entreprise.
  • Blog : Il propose des articles en rapport avec le domaine et d'autres sujets connexes.
  • Page Contact : Elle propose un formulaire de contact, des détails sur l'emplacement avec une carte, ainsi que les horaires d'ouverture.

Pour simplifier, la page d'accueil sert de point de départ, tandis que les pages essentielles telles que les catégories mènent à d'autres sections comme "Produits", "À propos", "Blog", et "Contact".

Arborescence d'un site vitrine

Dans l'exemple d'un site vitrine, l'objectif n'est pas la vente en ligne. Plutôt, il s'agit d'inspirer confiance en démontrant vos compétences pour encourager les visiteurs à prendre contact. Une possible arborescence pour un site vitrine serait la suivante :

Un menu de navigation horizontal est immédiatement visible dès l'arrivée sur la page d'accueil. Il permet de répondre à 3 grandes questions (+1 en bonus) à travers les parcours proposés :

  • Quoi ? Ce sont les pages services qui permettent de répondre à cette question en montrant, en expliquant ce que fait l'entreprise ;
  • Pourquoi ? Ce sont les pages enjeux qui permettent de répondre à cette question en se focalisant sur les problèmes de la cible et que l'entreprise résout ;
  • Qui ? C'est la page qui doit décrire qui est derrière l'entreprise ;
  • Pour qui ? C'est la ou les pages bonus qui, si vous proposez un positionnement spécialisé, sont importantes pour montrer à qui vous vous adressez.

Au sein de ce menu, un onglet conduit également au blog, soulignant l'expertise de l'entreprise. Un bouton dirigeant vers le formulaire de contact est omniprésent sur toutes les pages, optimisant ainsi les opportunités de conversion.

Voici un exemple en image d'une arborescence de site web :

Exemple arborescence
Exemple arborescence

FAQ : Créer une arborescence pour définir le plan de son site web

Comment faire un schéma d'arborescence ?

Créer un schéma d'arborescence est une manière couramment utilisée pour représenter hiérarchiquement des informations, que ce soit pour un site web, un projet, ou n'importe quel système nécessitant une structure organisée. Dans un premier temps, vous devez définir votre objectif en vous demandant quel est le but de votre arborescence. Par exemple, si c'est pour un site web, l'objectif pourrait être de faciliter la navigation des utilisateurs. Ensuite, Faites un brainstorming et écrivez toutes les idées, sections ou catégories que vous souhaitez inclure, puis développez vos sections, vos blocs logiques et le parcours utilisateur. Pour visualiser clairement votre arborescence, utilisez des outils de dessin ou des logiciels spécialisés. Des logiciels comme Microsoft Visio, Lucidchart, Balsamiq, ou même des outils en ligne gratuits peuvent être utiles.

Comment trouver ou afficher l'arborescence d'un site web ?

Pour afficher ou trouver l'arborescence d'un site web, vous pouvez utiliser le plan du site (sitemap) qui répertorie toutes les pages du site pour aider les moteurs de recherche à les indexer. Vous pouvez généralement le trouver en ajoutant /sitemap.xml ou /sitemap.html à la fin de l'URL du site (par exemple, www.exemple.com/sitemap.xml). Mais il existe également des services en ligne qui permettent de visualiser l'arborescence d'un site web en entrant simplement son URL. Des outils comme Screaming Frog ou VisualSitemaps peuvent vous aider.

Quelle différence entre l'arborescence et l'architecture d'un site web ?

L'arborescence et l'architecture d'un site web sont deux concepts liés à la structuration et à l'organisation d'un site web. Mais l'arborescence fait référence à la hiérarchie et à la structure des pages d'un site web. C'est une carte mentale qui illustre comment les pages sont reliées entre elles et comment elles s'imbriquent les unes dans les autres. Alors que l'architecture d'un site web englobe une vision plus large de la conception et de l'organisation du site. Elle prend en compte l'arborescence, mais aussi la manière dont les utilisateurs interagissent avec le site, les cheminements utilisateurs, la conception des interfaces, les fonctionnalités, etc. Ainsi, l'arborescence est une sous-partie de l'architecture d'un site web.

L'avis de l'expert
Nicolas Delignieres
Responsable stratégies d'acquisition & Co-fondateur

Quand on pense à la performance d'un site web et à sa capacité à convertir, on pense design, on pense call to action, on pense vidéos etc. Mais l'élément le plus important et qui aura le plus d'impact c'est votre arborescence. Les bonnes pages qui vont accompagner de la bonne manière votre utilisateur de la découverte à la conversion c'est ça qui fera de votre site une machine à lead. Pas le logo animé en 3D.

Ces articles sont susceptibles de vous intéresser

On écrit chaque semaine de nouveaux contenus pour vous aider à atteindre vos objectifs marketing et commerciaux.