Calendrier éditorial : comment créer un planning éditorial efficace ?

Dans le domaine du marketing digital, définir une stratégie de content marketing qui tient la route est capital pour prétendre à de bonnes performances SEO et ainsi booster votre visibilité. C’est THE solution pour étendre votre notoriété et convertir vos prospects.

L’efficacité d’une bonne stratégie de contenu n’est donc plus à prouver ! Mais encore faut-il planifier et organiser vos contenus correctement. Pour cela il vous faut une stratégie éditoriale en béton ! C’est là qu’intervient le planning éditorial : Qu’est-ce que c’est ? Pourquoi et comment l’utiliser ? On vous dit tout !

Qu’est-ce qu’un planning éditorial ?

visuel 1.png

Le planning éditorial pour organiser vos contenus

Cet outil de planification est un must-have à mettre en place pour votre stratégie de contenu sur votre blog et votre plan de communication sur les réseaux sociaux. Ce tableau vous permet d’avoir une vue d’ensemble des contenus à produire sur une période donnée.

Le planning éditorial va vous permettre de piloter, de planifier et même d’anticiper les contenus à créer, sur un trimestre ou sur une année. Vous pourrez facilement dispatcher les tâches à accomplir par rapport aux différentes plateformes (que vous aurez sélectionnées en amont), et bien sûr en fonction de votre ligne éditoriale.

C’est toujours un peu flou pour vous ? Disons qu’un bon planning éditorial, pour être mis en place, doit répondre à plusieurs questions indispensables, centrées autour de vos contenus :

  • Qui : À qui sont destinés vos contenus ? Qui sont vos personas ?
  • Pourquoi : Quels sont vos objectifs ? Quel est votre call-to-action ?
  • Quoi : Quels sont vos sujets ? De quoi voulez-vous parler ?
  • Quand : À quelle date vous souhaitez publier vos contenus ?
  • Comment : Quel format pour vos contenus (article, infographie, vidéo, etc…) ?
  • Et qui sera en charge de créer ces contenus ?

Et surtout, n’oubliez pas qu’un planning éditorial n’est efficace que s’il répond aux différentes problématiques, aux différents besoins, de vos personas, et ce à chaque niveau de votre funnel marketing.

Cet outil vous permettra alors d’avoir une vision d’ensemble du contenu à réaliser et donc d’anticiper le travail à fournir pour une stratégie efficace !

Le planning éditorial pour votre stratégie de contenus

Plus qu’un simple tableau, c’est une méthode de travail à part entière. Vous serez mieux accompagné dans la création de vos contenus et plus à même de piloter votre stratégie de contenus et d’inbound marketing. Vous aurez également une vision générale de vos différentes publications sur le long terme.

Mais pas que ! C’est également un super outil de collaboration, qui va permettre d’encourager les échanges entre équipiers sur les sujets à aborder, les formats à choisir, etc… Et ainsi éviter le fameux syndrome de la page blanche.

gif-bob

Que vous soyez copywriter, community manager, monteur vidéos, etc… Vous devez vous munir d’un planning éditorial. Le planning éditorial est aussi indispensable pour un journal que pour un blog par exemple. Créer un calendrier éditorial, c’est s’assurer une logique et une organisation dans le choix des sujets, le rythme de publication, les formats etc…

Ces contenus devront bien sûr être diversifiés et variés. N’oubliez pas qu’un sujet peut se décliner sous plusieurs formes. Vous aurez alors plus de visibilité auprès de vos cibles et plus d’opportunités de convertir vos prospects en clients.

En revanche, si vous n’êtes pas spécialement à l’aise avec la production de contenus, vous pouvez externaliser cette tâche. Il vous suffira de créer les briefs liés à ces contenus afin de communiquer vos envies à un indépendant qui se chargera de la partie création pour vous.

Dans le cas contraire, il faudra y accorder du temps, et surtout se former aux techniques propres à chaque contenu, comme l’utilisation d’outils de graphismes, le montage vidéo, les différentes méthodes d’écritures, etc…

Que doit contenir un calendrier éditorial ?

Un planning éditorial se doit de contenir un certain nombre d’informations indispensables pour vous, vos collaborateurs et les indépendants, si vous souhaitez externaliser la réalisation de vos contenus. Bien sûr, vous pouvez le compléter par d’autres rubriques (exemple : liens obligatoires dans vos articles pour favoriser le maillage interne).

Mais un planning éditorial devra toujours mentionner le type de contenu à créer, c’est-à-dire les formats que vous souhaitez utiliser (articles de blog, infographies, vidéos, guides, etc…). Ainsi que la destination de ces contenus, soit sur le site internet ? Sur LinkedIn ? Sur Youtube ? Sur Twitter ? etc…

Mais il est aussi important de désigner le responsable en charge de la création d’un contenu (exemple : si vous avez embauché un community manager, il se chargera des contenus liés à vos réseaux sociaux). Et du titre associé à ses contenus, afin de voir un peu plus clair sur le thème abordé.

💡 Bien sûr, ces titres devront être SEO friendly.

Également, vous devrez prévoir et indiquer la date de publication afin de savoir d’une part quel contenu prioriser et d’autre part pour aider votre équipe à mieux s’organiser. Chaque publication devra s’accompagner d’un statut, comme par exemple : à faire / en cours / relecture / terminée.

Enfin, dernière rubrique mais tout aussi importante que les précédentes : les éléments SEO. En associant le mot-clé principal à votre planning éditorial pour chaque contenu, vous gardez à l’esprit l’objectif de cette publication, sur quoi vous souhaitez vous positionner.

visuel 2.png

Les avantages à créer un calendrier éditorial

Calendrier éditorial : Les avantages de planification

Le planning éditorial est idéal pour garder une allure de publication régulière, un point non négligeable pour être apprécié des moteurs de recherche et avoir un référencement qui tienne la route. D’autant plus qu’avec un rythme constant, vous parviendrez à fidéliser votre audience !

C’est également l’outil ultime pour éviter l’angoisse de la page blanche. Plus besoin de s’affoler, avec le planning éditorial vos contenus sont établis à l’avance et vous permet même de définir d’autres idées ! Plus, avec cet outil on évite de procrastiner. On sait ce qui doit être fait et pour quand cela doit être fait.

Calendrier éditorial : Les avantages en termes de suivi de production

Le planning éditorial est un outil indispensable si vous comptez suivre efficacement votre stratégie de contenu. Il vous offre un aperçu général sur votre stratégie, et vous permet de savoir, par exemple, à qui s’adresser pour tel ou tel contenu, quels thèmes sont les plus ou les moins abordés, quels sont les contenus à prioriser selon les impératifs, etc… Pas mal !

gif-pas mal

Grâce au planning éditorial, vous avez une vision à 360° de tous vos contenus déjà produits et de ceux qui devront être produits. Vous êtes donc plus à même d’évaluer la cohérence de votre stratégie avec votre charte éditoriale. Si vous identifiez une inégalité entre les thématiques par exemple, le planning éditorial vous permettra de déceler le problème.

Calendrier éditorial : Les avantages en matière de SEO

Enfin, le planning éditorial n’est pas simplement une représentation visuelle de vos contenus vous permettant d’organiser vos publications. C’est également un instrument très utile pour mettre en place une stratégie SEO efficace.

En supposant que votre stratégie éditoriale soit bien construite, vous pourrez centrer vos contenus sur des mots-clés cibles recherchés par vos personas. Par exemple, vous entretenez une partie blog sur votre site internet. Pour être efficace, vos articles doivent être classés par thèmes et par “rangs”. On schématise ainsi :

  • Un article de “rang 0” qui aborde le thème de façon global et complet.
  • Des articles de rangs inférieurs qui permettent de pousser le sujet.
  • Le tout lié par un maillage interne associant les différents articles.

Le calendrier éditorial vous permettra de mieux contrôler la mise en oeuvre de cette stratégie.

visuel 3.png

Créer un planning éditorial en 8 étapes

Étape 1 : Construire vos personas

L’une des premières choses à faire lors de la mise en œuvre d’un planning éditorial est d’étudier ses cibles, soit ses buyer persona. Ici, l’objectif est de :

  • déterminer leurs aspects socio-démographiques.
  • connaître les problématiques/besoins auxquels ils font face.
  • trouver quels moyens ils utilisent pour chercher les informations.

En travaillant vos cibles avec attention, vous pourrez créer des contenus pertinents pour votre audience et adapter ces derniers par rapport à la maturité de vos personas. Dans votre planning éditorial, n’hésitez pas à indiquer ces éléments si cela peut aider votre équipe à y voir plus clair et à mentionner quelles thématiques correspondent à quelles cibles.

Étape 2 : Déterminer vos objectifs

Une fois vos persona défini, vous devez mettre au clair vos objectifs ! Tout ce qui est publié doit servir votre cause. Hors de question de poster un contenu au petit bonheur la chance et observer ce qui se passe. Non. Il vous faut des objectifs cohérents avec vos contenus publiés et en lien avec votre audience.

Durant cette étape, n’oubliez pas que le but d’une bonne stratégie de contenu est de faire progresser votre prospect dans votre funnel marketing. Néanmoins, si vous avez déjà clairement vos objectifs en tête (notamment si vous avez établi une stratégie de contenus bien construite) et chercher simplement une méthode de travail efficace, passez l’étape !

Étape 3 : Rechercher les sujets de vos contenus

Vous savez désormais quel chemin prendre, il va maintenant falloir trouver des sujets pertinents et intéressants pour votre audience ! Pour ça, vous devez répondre à leurs besoins, à leurs problématiques, que vous avez identifiés durant la première étape.

Vous pouvez également vous aider de la concurrence en zieutant les contenus qu’ils proposent. Répertorier les thématiques abordées, sous quels formats et pour quelles plateformes. Les réseaux sociaux notamment sont une formidable source d’idées.

Enfin, adoptez une approche SEO. Le but est d’étudier les requêtes des internautes et des volumes de recherche. Vous pourrez ainsi trouver vos sujets en fonction des mots-clés recherchés sur les moteurs de recherche.

🗓️ Exemple : Si vous avez une idée d’article, il est important d’ajouter le mot-clé cible à votre planning éditorial :

visuel 4.png

Étape 4 : Classer les sujets de vos contenus

Une fois que vous avez vos idées en tête, un tri s’impose ! En effet, d’une part tous les sujets ne se valent pas en termes de pertinence, et d’autre part tous ne peuvent pas être utilisés. Il faut donc évaluer si vos idées sont dignes d’intérêt, ou non.

💡 Regardez le volume de recherche de vos mots-clés, il vous indiquera si vous devez mettre le paquet sur une idée en particulier.

Vous pourrez ensuite classer vos sujets en fonction du thème abordé, du format adopté, de vos personas, etc... Et rappelez-vous, chaque contenu doit permettre de faire avancer votre audience dans votre funnel marketing, qu’il s’agisse d’attirer les visiteurs vers votre site internet ou d’un appel à l’action, votre contenu doit avoir un but précis.

Étape 5 : Formaliser votre planning éditorial

Vous avez maintenant de quoi construire un planning éditorial vraiment béton. Vous allez maintenant pouvoir intégrer vos différents sujets et formaliser votre outil en indiquant les éléments utiles à la bonne gestion de votre planning éditorial, comme :

  • Le titre,
  • La thématique,
  • La personne en charge,
  • Le format,
  • La date de publication,
  • Le statut,
  • Le mot-clé principal,
  • etc…

Il devra être facilement accessible pour votre équipe et pour les personnes externes à votre entreprise (si vous comptez travailler avec un indépendant pour la réalisation de vos contenus). Le choix d’un outil de planning éditorial devra donc se faire selon sa complexité.

Étape 6 : Ajouter des briefs à votre planning éditorial

Intégrer des briefs à votre planning éditorial est conseillé, surtout si vous souhaitez externaliser une partie ou la totalité de vos contenus. L’objectif est de guider la personne en charge de la création du contenu afin qu’elle aille dans la bonne direction et qu’elle puisse avoir une aide sur laquelle s’appuyer.

Donc n’hésitez pas à vous constituer un document pour chaque sujet et à l’intégrer à votre planning éditorial, en …

  • indiquant la structure souhaitée pour le contenu en question,
  • mentionnant des sources pertinentes pour s’en inspirer,
  • prenant des notes importantes, comme des visuels dont vous auriez eu l’idée.

Étape 7 : Créer vos contenus

Il est temps maintenant de créer vos contenus ! Avec la mise en œuvre d’un planning éditorial, c’est l’occasion pour vous de prendre de l’avance sur la production de vos contenus. En effet, vous n’avez plus besoin de trouver des idées de contenu. Tout est déjà planifié à l’avance, il suffit simplement de passer à l’action !

gif-action

Gardez-vous sur votre agenda des moments consacrés à la rédaction d’articles, à la création de visuels, ou encore au montage de vos contenus afin de ne pas être pris de court par le manque de temps.

Étape 8 : Évaluation et réajustement du planning

Votre planning éditorial est fait. Mais le travail ne s’arrête pas là ! Il est nécessaire de suivre régulièrement l’avancée de vos contenus et leur impacte. Cela vous permettra d’identifier les thèmes qui fonctionnent le mieux ou ceux qui, au contraire, génèrent peu de trafic.

C’est grâce à vos analyses que vous pourrez réaliser des ajustements si nécessaire et optimiser votre planning éditorial ainsi que vos contenus. Vous pourrez ainsi écarter les sujets sans intérêt et vous concentrez sur ceux qui ont du potentiel.

Et n’hésitez surtout pas à tester de nouvelles idées ! Le but est de constamment parfaire et adapter votre planning éditorial.

Quelques outils pour votre planning éditorial

Le logiciel tableur Excel

excel.png

Si vous souhaitez réaliser un planning éditorial à moindre coût et simplement, Excel est l’outil qu’il vous faut ! Très flexible, vous pourrez créer votre planning éditorial de A à Z en ajoutant les colonnes qui vous convient.

En revanche, et contrairement à d’autres outils, vous ne pourrez pas ajouter de pièces jointes à votre planning éditorial. L’interface étant très limitée, vous aurez peu d’options.

L’outil de gestion Trello

trello.png

Trello est un logiciel comparable à un carnet de notes en ligne. Très flexible, il s’adaptera facilement à vos besoins. Vous pourrez notamment :

  • lister vos idées et suggestions,
  • intégrer le statut des contenus à produire (à faire, en cours ou terminés),
  • gérer les idées d’illustrations et de ressources grâce aux pièces jointes,
  • et bien d’autres choses encore !

Vous aurez cependant peut-être besoin d’un temps d’adaptation avant d’avoir l’outil pleinement en main.

Les agendas en ligne

agenda en ligne.png

Les agendas en ligne comme outlook ou google agenda, peuvent facilement vous servir de planning éditorial. Grâce à leurs calendriers, vous pourrez facilement obtenir une vue générale de vos contenus à produire.

Ce type d’outils est surtout conseillé pour les plannings éditoriaux peu complexes, et de préférence avec un seul gestionnaire des contenus à produire.

Le logiciel Basecamp

basecamp.png

Basecamp est un logiciel utilisé notamment pour planifier et distribuer des tâches aux membres d’une équipe. Plutôt simple d’utilisation, il offre des nombreuses fonctionnalités pour organiser et hiérarchiser vos travaux.

Vous pourrez alors facilement assigner des contenus à réaliser, les planifier et même créer des check-lists !

FAQ : Tout savoir sur le planning éditorial

🤓 Qu’est-ce qu’un planning éditorial ?

Un planning éditorial est un outil de pilotage permettant de planifier et d’anticiper les contenus à produire, sur une période donnée. Il est indispensable pour mettre en œuvre une stratégie de contenu efficace et d’éviter le syndrome de la page blanche.

🤔 Comment créer un planning éditorial efficace ?

Pour construire une stratégie de contenu efficace, vous devez prévoir un planning éditorial. Personas, sujets, supports, diffusion, etc... vous devez tout synthétiser afin d’être organisé au mieux. Vous aurez ainsi une vision globale de ce qui est fait et de ce qu'il reste à faire.

🤩 Quels outils utilisés pour mon planning éditorial ?

Il existe de nombreux outils pour mettre en place un planning éditorial. Excel, très simple d’utilisation est le plus utilisé. Mais il existe d’autres dispositifs comme Trello ou Basecamp, très pratique si vous travaillez en équipe. Ou encore les agendas en ligne, adaptés pour un planning éditorial peu complexe.

Ces articles vont vous intéresser


Partagez ce contenu sur les réseaux sociaux


Ça fera super plaisir à Nina, et puis à Gaëlle aussi, un peu à tout le monde en fait !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU ainsi que notre Politique de confidentialité